Un exemple sur ces médecins de plateaux TV ou radio plus blanc que Big Pharma

67

Pour Martin Blachier, médecin épidémiologiste, spécialiste en santé publique, la bonne stratégie “serait une stratégie basée sur le risque. Il faudrait évaluer le risque réel des gens quand ils ont eu un contact avec quelqu’un testé positif, et tester en priorité les gens qui sont à haut risque. Mais cela nécessiterait de faire une vraie évaluation du risque avant de tester les gens, ce qui n’est pas fait aujourd’hui.” Martin Blachier estime qu’actuellement, “n’importe qui peut avoir un test, peu importe si c’est un risque, peu importe si c’est pour se rassurer, s’il n’y a même aucune raison, il passe avec le même niveau de priorité que n’importe qui.”  (source: France Info)

CLIQUER pour lire la suite
Martin Blachier: “Je ne reçois aucune rémunération personnelle des laboratoires ou autres … mais mon entreprise travaille autant avec des acteurs publics que privés”.
Oui surtout privé…  471k€ de Gilead entre autre…