Le message de la FED à propos de l’inflation – Partie I

231

Depuis quelques semaines, les représentants de la Fed annoncent que l’inflation va grimper. Pour son président, il est normal que le coût de la vie augmente, mais ce n’est pas grave.
Derrière ce propos, il y a la reconnaissance que les banquiers centraux créent une société à deux vitesses. Cela signifie qu’ils vont accélérer la destruction du capital de tous ceux qui ne veulent pas croire à un complot de la Haute finance en vue d’exécuter un programme bien spécifique: celui des Illuminati. Ne pas s’intéresser à ce sujet, c’est souffrir beaucoup dans les temps qui viennent et qui sont même à la porte.
La Réserve fédérale a soutenu le marché boursier aux dépens de l’économie. Mais le marché boursier n’est pas l’économie, bien que le président Donald Trump fasse cette corrélation tout le temps. D’ailleurs, vous voyez bien que le marché boursier atteint des sommets régulièrement alors que l’économie s’effondre de plus en plus.
CLIQUER et lire la suite
Les marchés augmentent grâce à la promesse d’argent facile qui est volé à la classe moyenne. Et ce vol porte sur des billions de dollars ou d’euros, si vous remplacez Fed par BCE. Cet argent est pris de votre poche car il n’y a plus de taux. Les épargnants sont littéralement spoliés. En effet, le compte épargne des citoyens ne peut pas obtenir un taux de rendement qui suit le taux réel de l’inflation. Si la Fed ne distribuait pas cet argent à Wall Street en maintenant les taux au plancher, cet argent serait entre les mains de la classe moyenne. Et rappelons-le : la classe moyenne, c’est l’économie.
LIESI affirmait que 50% des petites entreprises américaines étaient détruites. Le dernier chiffre transmis par plusieurs sources et confirmé par le banquier anonyme sera proche de 60% à la fin septembre ! Quant aux grosses entreprises cotées sur les marchés et dont les dettes sont rachetées par la Fed, leurs dirigeants vont recevoir des primes records.
Oui, la richesse a été volée à une échelle incroyable à la classe moyenne pour soutenir le marché boursier et le faire monter. C’est de là que vient toute cette richesse apparente. La richesse est dans le monopoly des marchés en bulle, et certainement plus dans l’économie.
Voilà pourquoi, depuis la dernière débâcle de 2008-2009, la politique mise en œuvre par l’administration Obama et poursuivie par l’administration Trump a décimé la classe moyenne.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES