LA FIN DU CAPITALISME AMERICAIN

168

Les compagnies aériennes américaines font du chantage : soit elles obtiennent de nouvelles aides avec plusieurs dizaines de millions de dollars, soit elles vont licencier. Que décidera la Maison Blanche ? Ses responsables vont arroser… mais n’exigeront pas des patrons de ces compagnies l’abandon des énormes primes qu’ils vont encaisser à la fin de l’année. Pourquoi ? Parce que les leaders de ces mastodontes voient leur entreprise composer des indices boursiers de Wall Street ; ils sont de mèche avec les politiciens. C’est aussi la raison pour laquelle les encaissements de millions de dollars distribués par l’administration n’iront pas aux employés de ces compagnies, dont un paquet se fera tout de même licencier. Tout n’est que mensonge !
CLIQUER pour lire la suite
Pour information, American Airlines a jusqu’à présent dépensé 12 milliards de dollars en rachats d’actions, Delta Airlines 11 milliards de dollars, et United Airlines, 10 milliards de dollars. Qu’ont-ils fait des gains accumulés? Pour quoi ne pas exiger la vente de ces actions comme soutien à leur difficultés du moment?
On voit ainsi, par là même, que cette grande gueule de Donald Trump n’est certainement pas un fin négociateur. Il joue son rôle de politique et c’est tout… même s’il se vante d’être le plus grand négociateur de l’histoire du monde. N’oublions pas que sans les Rothschild il aurait déjà fait faillite à deux reprises…
Ainsi cette question du soutien de la Réserve fédérale, via D. Trump et son administration, illustre bien ce que nous disions à propos du monde de Wall Street et de l’économie réelle, dont fait partie la classe moyenne.
En attendant, l’administration Trump annonce encore 850 000 personnes au chômage. C’est la reprise tant vantée par D. Trump et ses conseillers comme Larry Kudlow… cette reprise qui est la plus forte jamais enregistrée… Comment un président peut-il s’entourer d’abrutis de la sorte ? Cela fait des décennies que nous suivons la descente infernale de l’administration américaine. Plus le temps avance, plus les escrocs de politiciens se surpassent. Bien des pays européens sont sur la même trajectoire.
Si la reprise est si brillante, pourquoi D. Trump a-t-il annoncé que les agriculteurs recevraient un autre renflouement de 13 ou 15 milliards de dollars de la part de la présidence? D. Trump prétend avoir été un fin négociateur avec la Chine, mais n’avait-il pas assuré les agriculteurs américains que la Chine achèterait leurs productions ? Il n’y a pas eu d’accord et il faut renflouer à nouveau les agriculteurs. Par contre, ce qui ne dit pas la Maison Blanche c’est que la Chine a acheté énormément de terres agricoles et de fermes sur le sol américain. Ces fermes appartenant à la Chine vont donc recevoir des subventions…
Il faut donc s’attendre à d’autres renflouements dans plusieurs secteurs. Si ce n’est pas l’arrivée du communisme ! Guettons la prochaine révolution de couleur…
 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES