Le jeu démocrate/républicain dans l’agenda de la FED

67

Il y a quelques mois, les compagnies aériennes avaient reçu une aide de l’administration Trump d’une valeur supérieure à vingt-cinq milliards. Elles avaient justifié ce soutien pour ne pas avoir à licencier massivement leurs personnels. En pleine campagne électorale, l’administration Trump a donc consenti à nouveau à allonger au moins vingt milliards de dollars. Et qu’apprend t-on ? Elles annoncent des dizaines de milliers de suppressions d’emplois…

CLIQUER

Et c’est sans compter des dizaines de milliards de dollars de rachats de leurs propres actions.
Donald Trump gère cette affaire comme il l’a fait pour les casinos qui l’on conduit à la faillite… C’est une honte.
Dans le même temps, D. Trump dit que l’Américain n’a jamais été aussi riche alors que les statistiques révèlent que le mois dernier, les revenus des gens ont chuté.
C’est dans ce contexte que le Fonds monétaire international se réveille et annonce que nous sommes à nouveau confrontés à une crise mondiale de la dette. Vraiment ? Quelle découverte ! Depuis combien de temps vivons-nous sur des océans de dettes ?
Les technocrates de Mammon doivent être discrets pour cacher leur programme. On peut aisément le résumer : nous allons liquider la moitié de la population du globe, grâce à notre gestion de la dette et celle de cette pseudo crise sanitaire. Voilà les conséquences de trop de dettes. Pour ces gens-là, il n’y a pas d’alternative et ils poussent consciemment le bouchon pour aboutir à leur solution eugéniste.
Une énorme crise se prépare donc, et en attendant ils vont encore ajouter de la dette à la dette ce qui favorise la tenue des marchés financiers.
C’est à la Réserve fédérale de devenir propriétaire de tout. Elle peut procéder ainsi parce que le dollar américain reste la devise de réserve mondiale.
Si Biden est élu, cela va exploser. On peut dire que la philosophie des démocrates est toujours plus de dettes et que la philosophie républicaine consiste à rendre les riches plus riches et à émettre plus de dettes. Il est vrai que dans le fond, c’est le même scénario.
Un même scénario qui, sur le plan du monde réel, se traduit par un effondrement économique de premier ordre, des pertes d’emplois par dizaines de milliers. La grande majorité des emplois perdus le sont maintenant de façon permanente. Il faut comprendre que c’est une élimination de l’emploi dans certains secteurs qui n’ont plus aucun intérêt dans un monde de misère. En France, les acteurs du secteur aérien, de l’hôtellerie et la restauration ne veulent pas le comprendre. Leur ennemi n’est pas une crise du hasard, mais les politiciens qui ont pour agenda de les atomiser. Oui, ils sont missionnés pour créer un génocide dans le monde du travail. C’est une extermination de la classe moyenne à laquelle l’Europe va assister. Car cette Union européenne est entre les mains d’intellectuels gauchistes qui vont nous conduire à une bolchevisation de l’Occident. Le prochain numéro de la lettre LIESI expliquera dans le détail ce que nos contemporains ont oublié pour reconnecter notre monde présent avec l’Histoire du début du XXème siècle…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES