Wall Street réclame sa drogue douce

196

Un gros mouvement se prépare sur les marchés financiers. Ils devraient normalement monter avec les taux à 10 ans qui grimpent, mais l’argent qui sort du marché de la dette ne s’investit visiblement pas sur les actions. Le marché veut des billions de dollars de dettes supplémentaires.

CLIQUER

Cela fonctionne comme une drogue. Si l’aide des ménages américains est débloquée, les indices vont grimper mais il en faudra plus. Toujours plus de dettes de la Réserve fédérale. C’est ce qu’anticipe le marché obligataire.
Les banques continuent de manipuler les marchés et elles n’ont pas de crainte à avoir. La seule conséquence de toutes leurs magouilles se soldera par de nouvelles amendes, une goutte d’eau à payer par rapport aux bénéfices que rapportent les manipulations des marchés et des matières précieuses. Ce sont des intouchables et ils dirigent le spectacle pour les boss du cartel bancaire.
Les banquiers se fichent du dernier chiffre annonçant encore près de un million de chômeurs supplémentaires. Ce qu’ils réclament c’est plus de dettes ! Voilà pourquoi ils supplient Mammon de leur obtenir la victoire de l’escroc Joe Biden, le grand ami des Chinois qui a déjà comploté avec le Parti communiste chinois pour enterrer les Etats-Unis – LIRE le prochain N°457 de LIESI.
Wall Street attend de recevoir des guignols du Congrès une grande partie de l’argent du plan de relance. Ces guignols ne demandent aucun compte à ces PDG de firmes de Wall Street qui vont empocher des dizaines de milliards de dollars de bonus alors que le nombre des hommes et des femmes qui se présentent aux soupes populaires explose… et que les services bénévoles ne savent plus comment faire pour nourrir tous ces pauvres.

L’effondrement économique s’accélère rapidement, et le pire est encore à venir.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES