Le Christ Roi évincé de la société, les satanistes n’ont plus qu’à détruire les CORPS… c’est l’agenda sanitaire

395

En 1930, Notre Seigneur confiait à une âme privilégiée : “La peur est essentiellement un type de blasphème : quand nous y succombons délibérément nous accusons implicitement Dieu de ne pas avoir de plan, l’accusant de manquer d’omnipotence ou de bonté.”

CLIQUER

Combien sont-ils aujourd’hui à avoir cette peur au ventre en croyant tous les mensonges des serviteurs de Mammon, pendus aux nouvelles qu’ils répandent plsueirus fois par jour, qu’ils soient dans le monde politique ou financier, sans parler du troupeau de moutons ou d’autruches qui nous entourent ?
En effet, quelqu’un qui prétend avoir la foi et qui a peur est un insensé. Il faut en effet être bien ignorant de ce qu’est l’omnipotence du Tout-Puissant pour croire un seul instant que le plan ou l’agenda suivi par les sociétés secrètes et leurs complices aboutisse pleinement en cette fin des temps qui n’est pas la fin du monde.
Pour bien appréhender que nous vivons la fin des temps et non pas la période de l’Antéchrist, il est conseillé de lire la brochure que nous présentons à propos du vénérable HOLZHAUSER ( mort en 1658), lequel a fort bien expliqué dès le XVIIe siècle la traduction qu’il fallait faire de la cinquième Eglise de sardes de l’Apocalypse de Saint-Jean dans notre Histoire.

COMMANDER

INTERPRÉTATION DE L’APOCALYPSE par le Vénérable Barthélemy HOLZHAUSER

Ce que le monde des initiés au service de Satan essaye d’ériger sur les cendres du monde chrétien (qu’ils veulent anéantir), exige une perfection et un contrôle dont ils sont absolument incapables ; un savoir-faire qu’ils n’ont absolument pas. Ils sont tellement orgueilleux qu’ils ont voulu enclencher un coup d’Etat à l’échelle mondiale alors qu’en leur sein il y a déjà tant de dissensions.
Nous sommes confrontés à des gens : du monde politique et du monde de la finance, sans oublier les apostats comme François à Rome, et tous ces séides de la secte conciliaire, sans oublier les Judas de la Tradition catholique, qui ne partagent absolument pas la vérité selon quoi Jésus-Christ est le Christ Roi des nations. Nier cette évidence, c’est ne rien comprendre à l’histoire de l’humanité, c’est être bien peu clairvoyant.
L’avenir est donc plein d’espoir, mais encore faut-il faire ce que la très Sainte Vierge Marie a demandé à Fatima : réciter le chapelet ou le rosaire afin d’obtenir le triomphe de son cœur immaculé.

Commander l’ouvrage de T. Walsh NOTRE DAME DE FATIMA

Commander la brochure sur LE ROSAIRE

En ce jour de la solennité de la fête du Christ Roi, il faut avoir confiance dans le plan de Dieu, en sa pleine miséricorde et en sa toute-puissance. Comme à l’époque du déluge et de Babel, le bon Dieu va balayer l’œuvre des hommes du Forum économique mondial de Davos et de tous leurs complices qui, de l’Occident à Pékin, cherchent à détruire la Royauté de Notre Seigneur Jésus-Christ.
« Dieu tout-puissant et éternel, qui avez voulu, en votre Fils bien-aimé, Roi de toute créature, tout restaurer, faites dans votre bonté que toutes les familles des nations, divisées par la blessure du péché, se soumettent au très suave empire de ce Roi. »
Rappelons cette réponse de Jésus-Christ Roi à Pilate :
« Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité : quiconque est de la vérité écoute ma voix. »
Tout est dit et il reste à chacun d’avoir peur ou pas, de croire ou pas, sachant que notre vie terrestre – comme notre éternité – dépendra de la réponse que nous apporterons. Un bon moyen de ne pas avoir peur des manigances des roitelets de Satan est de se rappeler cet enseignement dicté par Dieu à Abraham : « Marchez en ma présence et soyez parfait. »
C’est là un secret de la vie spirituelle…
Ajoutons cet extrait du Livre des Proverbes : « Pensez à Dieu dans toutes vos voix, et cette pensée vous fera marcher droit dans la perfection. »
Les révolutionnaires à la solde du plan de Satan sont parvenus à détruire le pilier de la stabilité des nations chrétiennes en évinçant le Christ Roi. Les valeurs de l’Esprit de vérité ne sont plus et reste… le corps sans être animé par la vérité qui rend libre.
Les révolutionnaires à la solde du plan de Satan passent à la dernière étape : ils s’en prennent au corps et à la santé des corps. C’est l’objet du programme actuel et il réussit car les hommes sans foi ont tout simplement peur…
Après, ils chercheront à mettre en œuvre le type de société chinoise : la dictature et l’interdiction de prier… Mais que prépare le Bon Dieu dans sa miséricorde ?

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES