L’inégalité des deux Esprits et leur influence sur le monde inférieur

100

Deux Esprits opposés se disputent l’empire du monde (on retrouve l’équivalent de cette expression presque à chaque page de l’Ancien et du Nouveau Testament). Et l’Histoire n’est que le récit de leur lutte. Ce fait suppose:
– l’existence d’un monde supérieur au nôtre;
– la division de ce monde en bon et en mauvais;
– la double influence du monde supérieur sur la création inférieure.

CLIQUER

Inégalité des deux Esprits
A moins de nier toute distinction entre la vérité et l’erreur, entre le bien et le mal, entre tuer son père et le respecter, c’est-à-dire, à moins de faire du genre humain un bétail. Il faut reconnaître sur la terre la coexistence et la lutte du vrai et du faux, du juste et de l’injuste, d’actes bons et d’actes mauvais. Or, ce phénomène est un mystère inexplicable, autrement que par l’existence de deux Esprits opposés, supérieurs à l’homme.
Expliquant seuls le dualisme, ces deux Esprits sont les vrais dominateurs du monde. Précisons de suite que CES DEUX ESPRITS NE SONT PAS EGAUX entre eux. Le prétendre serait tomber dans le manichéisme: erreur monstrueuse que la raison repousse et que la foi condamne. La vérité est donc que ces Esprits sont inégaux, d’une inégalité infinie. L’un est Dieu, puissance éternelle; l’autre, une simple créature, être éphémère qu’un souffle pourrait anéantir. Seulement, par un conseil de son infaillible sagesse, mais dont l’homme ici-bas ne pourra jamais sonder la profondeur, Dieu a laissé à Satan le redoutable pouvoir de lutter contre lui; et, dans la possession du genre humain, de tenir la victoire indécise.

(Traité du Saint-Esprit, Mgr Gaume, tome 1, pp. 18 à 21)

   Cette étude nous montre le parallélisme effrayant qui existe entre la Cité du bien et la Cité du mal, entre l’œuvre divine pour sauver les hommes, et l’œuvre satanique pour les perdre.

EXTRAIT DU TRAITE DU SAINT-ESPRIT – Mgr Gaume

 

COMMANDER