Vont-ils voler la victoire de Donald Trump ? Partie I

198

Ce qui se passe aux Etats-Unis va déterminer le temps qui reste avant que l’Angleterre et la France sombrent dans le chaos de la guerre civile. Les gens ne se rendent pas compte de la gravité de la situation. Quant aux journalistes des grands médias, la plupart ne sont que des lâches ou des idiots utiles.
On nous rabâche de documentaires sur le ‘parrain’ Donald Trump et beaucoup de choses sont vraies sur le personnage. Nous avions publié deux grosses brochures le concernant dès son élection et avant même son entrée  la Maison Blanche. Mais qu’est-il dit sur l’escroc Joe Biden et ses problèmes personnels ? Rien. Et pourtant, lui et ses relations sont plus pestilentielles que D. Trump.

CLIQUER

Par Barbara Boyd – Alors que le chemin du président Donald Trump vers la Maison Blanche commençait à s’accomplir hier soir, le comptage au Michigan, au Wisconsin et en Pennsylvanie s’est arrêté. Dans tous ces Etats, le président était en tête. La Géorgie, où le président était en tête également, a été retardée par une «rupture de conduite d’eau». Le procédé bien connu a immédiatement été engagé : ‘‘Arrêtez tout, ralentissez à un rythme d’escargot, pendant que nous trouvons le moyen de concocter plus de votes dans les circonscriptions démocrates que nous contrôlons, centrées sur la ville’’, à savoir Detroit, Milwaukee, Philadelphie et Atlanta.
Joe Biden est allé tôt à la télévision, à 12h30, pour déclarer qu’il était sur la bonne voie pour remporter la présidence. Cela faisait suite aux déclarations du procureur général de Pennsylvanie, Josh Shapiro, l’homme chargé par la loi de l’Etat de garantir le caractère sacré du vote, selon lequel Biden gagnerait la Pennsylvanie en comptant chaque vote. Le seul problème est que cette déclaration a été publiée la veille de tout vote en personne. On se souvient de Biden qui dans une déclaration vidéo disait aux électeurs qu’ils n’avaient pas ‘‘besoin de leurs votes pour gagner’’, il avait besoin de leur soutien après avoir été déclaré vainqueur.
Le président Trump a répliqué avec l’évidence, que les Américains étaient témoins d’une fraude, d’une honte pour le pays, sous leurs yeux.
Trump a été instantanément condamné par Facebook, Twitter et Chris Wallace, le serpent apoplectique de Fox, ainsi que par l’ensemble du complexe médiatique dit de l’élite. A l’instant, la fraude se poursuit et favorise une élection pour Biden.
Il y a une guerre aux Etats-Unis. D’un côté, il y a les élites décadentes qui ont externalisé la base industrielle de ce pays, réduit la population au silence avec une pandémie, de la drogue, envoyé les jeunes travailleurs et des pauvres à l’extérieur pour mener des guerres sans fin pour les seuls intérêts anglo-américains. Les citoyens s’appauvrissaient tandis que l’élite anglo-saxonne devenait très riche dans ce processus de destruction des Etats-Unis.
Face à eux, la classe moyenne et ouvrière, ainsi que beaucoup de gens pauvres ont choisi Donald Trump pour les représenter. Ce fut le cas en 2016 et ils lui restent fidèles.
Après cet échec, les élites anglo-saxonnes ont utilisé les agences de renseignement corrompues du pays pour espionner la campagne présidentielle de Trump et pour se livrer à une guerre sans merci pour le destituer.  [A suivre.]
[Lisez le numéro 457 de LIESI qui démontre que le réseau Biden a pour programme d’achever le copier/coller de celui de Mao des années 60’… Vous avez LEUR plan.]

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES