Les démocrates vont enlever le masque… et le peuple va découvrir ses tyrans

106

En quelques heures, le courant en faveur de D. Trump a été balayé par les médias de l’establishment, unis pour entériner la victoire de Biden. Pourquoi ? Si Joe Biden a été déclaré vainqueur par les grands médias, il faut noter qu’il n’y a pas eu de grande vague bleue comme cela avait été claironné par les gauchistes.

CLIQUER

L’absence de cette vague bleue, après tout ce que l’on a entendu, confirme l’importance des mensonges des ténors démocrates et traduit aussi un pays coupé en deux. Trump reste le président d’au moins la moitié de l’Amérique.
Pour le moment, Biden a voulu se présenter comme le rassembleur. Avec ses amis, il espérait que la société américaine commencerait à s’éloigner davantage de ses racines républicaines et conservatrices, mais la réalité est tout à fait différente. Il est temps alors pour eux de bouleverser, d’accélérer leur projet de modifier l’ordre constitutionnel et de nombreuses règles en vue d’introduire une autre Amérique.
De ce point de vue, ils doivent en effet aller très vite pour introduire ce bouleversement sociétal. Et le commentaire de la journaliste du Washington Post Jennifer Rubin illustre parfaitement cette volonté comme cette déception de n’être pas parvenu à créer la vague bleue dont on avait promis qu’elle serait une déferlante sur l’Amérique. Que dit donc cette journaliste du Washington Post ? Elle appelle à faire la liste de tous les soutiens de Donald Trump et à leur barrer emplois publics, emplois privés ou même places à l’université. C’est donc une illustration de ce qu’est la gauche dans toute sa splendeur. Des gens qui ne supportent pas la démocratie, qui rêvent d’imposer le projet bestial et inhumain qu’ils pnt l’intention de concrétiser, y compris par la force (voir le futur vaccin…). Ce sont des être cruels et des idiots serviles des sociétés occultes qui les manipulent très adroitement, pour ériger le Nouveau Monde dont ont besoin les lucifériens pour introduire le lieu-tenant du général des Enfers. Il faut bien appeler un chat un chat, inutile de tourner autour du pot.
L’Amérique est désormais coupée en deux. La fracture est désormais consommée avec ces élections où la fraude a été massive. Il est absolument évident que les démocrates n’ont jamais gagné cette élection et ils vont devoir agir vite et recourir peut-être même au crime pour prendre les manettes de la Maison-Blanche, puis imposer, comme nous l’avons déjà dit, le style de société dont nous avons parlé dans le dernier numéro de la lettre confidentielle de LIESI, du 31 octobre 2020. Dans quelques mois seulement, bien des électeurs démocrates vont être confrontés à la durée terrible réalité qu’ils ont soutenue, sans comprendre l’importance des enjeux. Pas question de flagornerie pour Donald Trump qui est une marionnette, au même titre que Joe Biden, mais c’est indéniablement un patriote. Joe Biden, c’est le candidat de l’étranger, de la finance cosmopolite, qui rêve de détruire l’humain pour imposer une société technologique, laquelle n’a besoin que d’un petit nombre d’esclaves pour diriger la planète. Le plan démographique que nous avions publié cet été pour 2025 va être très lisible désormais…
Comme l’écrit justement Glenn Greenwald : « Quel que soit le résultat final, il y aura des doutes substantiels sur sa légitimité d’un côté ou de l’autre, peut-être des deux, et aucune pensée complotiste dérangée n’est requise pour cela. Un système électoral imprégné de tant de chaos, d’erreur, de résultats prolongés et de renversements apparemment inexplicables sèment le doute et la méfiance, même parmi les citoyens les plus rationnels.»
Les Etats-Unis ont été victimes d’une révolution de couleur, grâce à la manipulation du système même du vote électronique. Le message qui nous est envoyé pour l’Europe est extrêmement clair et limpide : la probabilité de prochaines élections est quelque chose qui pourrait fort bien devenir évanescent dans le temps. De toute façon, quand on voit la situation française, il faut bien admettre en toute sincérité que les votants sont bien loin de la compréhension des enjeux occultes.
Voyez la décision que vient de prendre le barreau de New York. CQFD. Et ce n’est que le début…

Extrait du début du dernier numéro de LIESI – 457.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES