Réflexion spirituelle à partir d’une histoire vraie

89

CLIQUER

3. —- Opinion d’un savant au lit de mort sur le catéchisme. — Jouffroy, professeur célèbre de l’Université de Paris (1796-1842), perdit la foi dans sa jeunesse; néanmoins, avant de mourir, il dit aux amis qui l’entouraient ces mémorables paroles: «Je connais un petit livre, que les enfants apprennent par coeur, et qui contient la solution des plus grands problèmes de la destinée de l’homme. Lisez tous ce petit livre, le catéchisme.» — En effet, le catéchisme répond aux principales questions concernant la destinée humaine que la philosophie libre-penseuse appelle l’énigme de la vie : D’où vient l’univers ? Pourquoi suis-je au monde? Que deviendrai-je après la mort? etc. Si Socrate, Platon, ou un autre grand philosophe de l’antiquité, avaient mis la main sur ce livre, ils en auraient été stupéfaits, car il aurait répondu clairement à toutes les questions dont ils recherchaient si anxieusement la solution.