Le combat de Trump est perçu comme non crédible en Europe marxiste

60

Pour la première fois dans l’histoire des Etats-Unis, un président sortant refuse de concéder sa défaite électorale.
Pour la première fois dans l’histoire des Etats-Unis, le président en exercice a décidé de renvoyer ceux dont il doutait de leur loyauté. Qu’il s’agisse des dirigeants civils et des agences de renseignement du Pentagone. Il a décidé de composer avec des loyalistes politiques décrits comme ses fantassins.

La foule de personnes nommées sont d’anciens généraux et des forces spéciales. Ce sont les hommes du président. Un initié du Pentagone a déclaré à leur sujet : «Ce sont les gens qui entrent et font tout ce qu’ils pensent nécessaire pour réaliser son programme [de Trump]. Ce sont de vrais soldats dans la guerre contre ce que Trump appelle l’Etat profond».
Le bouleversement de l’appareil de renseignement militaire a stupéfié les observateurs. Des bruits courent comme quoi Trump va prochainement limoger le général en chef du Pentagone Mark Milley, le chef du FBI Christopher Wray ainsi que la directrice de la CIA Gina Haspel, pour être remplacés par de «vrais croyants» en son projet Make America Great Again.
D’aucuns traduisent cela par : «Trump prépare un coup d’Etat».
La semaine dernière, le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a déclaré à des journalistes incrédules qu’il y aurait une «transition en douceur»… vers une deuxième administration Trump.
Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo était hier en France, sans doute pour tâter le terrain des Judas et bons marxistes qui se sont empressés de collaborer à la fraude électorale des démocrates. E. Macron a été l’un des premiers chefs d’Etat à féliciter le gauchiste Joe Biden pour sa victoire “médiatique”.
Ceux qui se disent les amis de D. Trump, mais qui collaborent avec la pire engeance des marxistes, sont aussi ceux qui s’apprêtent à sacrifier la vie de leur peuple à Big Pharma pour obtenir cet espoir nourri par les eugénistes de réduire la population et mieux la contrôler pour la rendre docile au projet globaliste des initiés de Davos.
Un jour, sûrement (nous disent les prophéties), les gens se réveilleront et trouveront, derrière le discours de certains politiques, journalistes et médecins, la face cruelle des sectateurs des dieux des nazis. Ce jour là sera un jour terrible et le peuple, habitué à être sans foi ni loi, appliquera alors la loi du talion. Ce ne sera pas un moment réjouissant quoi qu’en pensent certains… Là aussi, les prophéties sont très claires…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES