Pourquoi les politiciens ne font-ils rien ?

45

Aux Etats-Unis, cela fait maintenant plusieurs semaines que les populations ne parviennent pas à obtenir de soutiens financiers de la part du Congrès. Pourquoi ? Parce que les politiciens ne sont plus élus pour le bien commun, mais avant tout pour satisfaire les intérêts des oligarchies et tout particulièrement celles des banques.

Aujourd’hui, comme hier d’ailleurs, le véritable pouvoir est concentré dans les entrailles de la banque centrale américaine. Ce sont ses dirigeants occultes, discrets, qui depuis 1913, dirigent par l’intermédiaire de personnalités présentées comme des experts de la question économique et financière par les médias. Les présidents des banques centrales ne dirigent rien du tout. Ce sont les familles propriétaires qui, dans les coulisses, s’accordent sur la direction du spectacle.
Le véritable pouvoir ou le véritable gouvernement, comme on le voudra, c’est celui qui mène les banques centrales, qui dicte la politique monétaire. Si le Congrès américain ne vote pas en faveur d’indemnités de chômage, tandis que la population est réduite de plus en plus à la misère, tandis que le nombre de citoyens américains ne faisant qu’un seul repas par jour est en train d’exploser, c’est tout simplement voulu. Il faut que les gens soient dans la misère afin de mieux les manipuler, leur faire peur avec ce virus grippal, dangereux pour certaines personnes.
Le système politique américain est totalement corrompu. Et le spectacle affligeant des dernières élections présidentielles américaines vient le confirmer tristement. Le scandale des fraudes électorales dépasse tout ce que l’on pouvait imaginer.
Très rapidement, la population va comprendre l’énorme fossé qu’il y a entre la sphère politique et la base électorale ; les intérêts que cette caste politique doit servir et les difficultés au quotidien à garder un emploi ou en trouver un, et se nourrir convenablement. Nous allons, et c’est à craindre très sérieusement, probablement connaître des tensions extrêmement fortes qui risquent d’entraîner des violences insoupçonnées aux quatre coins de l’Amérique.
Il faudra que l’on vous parle de ce que font les Russes dans un prochain numéro de la lettre LIESI. Eux ont déjà fait cette analyse et ont pris les mesures qui convenaient…
Dans de telles perspectives, comment la situation pourrait-elle s’arranger ? Le chômage poursuit sa progression, les entreprises ferment les unes après les autres, les milliardaires continuent de s’enrichir sur Wall Street, et des questions quant à la solidité de la chaîne approvisionnement alimentaire commencent à se poser…
En attendant, l’héroïne va continuer à nourrir le monstre de Wall Street afin de préserver la vitrine illustrant la prospérité américaine. Le véritable gouvernement, à savoir la Réserve fédérale, va continuer d’injecter massivement des liquidités jusqu’à la fermeture du bal. Ce moment tant attendu mais aussi craint, sera celui où tout doit s’arrêter pour introduire la grande réinitialisation des oligarques du Forum économique mondial de Davos, dont le logo sera exposé dans la prochain numéro de la lettre LIESI… un message qui imprimera au grand jour, la religion de ces puissants qui rêvent d’écraser «le bétail humain».
Lire sur le site GLADIO VERITATIS :

Les grands prêtres gnostiques dictent la LOI secrète aux laquais


SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES