Le nouveau pharaon de France croit à son destin… mais qu’en est-il de la marionnette démocrate ?

83

François Mitterrand confiait : “Dans toute ville, je me sens empereur ou architecte (…) je tranche, je décide, j’arbitre, je condamne, écrivait-il, sept ans avant d’accéder au pouvoir”. A l’Elysée, Pharaon s’est réveillé en lui. Il en est un autre qui, aujourd’hui, se prend pour pharaon et dirige le pays avec une main de fer… inflexible à la misère de son peuple.
Il n’est pas là pour alléger la souffrance mais pour appliquer rigoureusement l’agenda de ses maître de Davos et d’ailleurs. Le Nouveau Monde, c’est un pouvoir sans partage et à vie… c’est son destin. Il y croit.


Chez l’Oncle Sam, le misérable Joe Biden réclame des fonds mais il peine à pouvoir s’exprimer. Pourquoi les gauchistes du coup d’Etat politique en Occident ont-ils choisi un pauvre vieillard pour, officiellement, diriger les Etats-Unis ?
Franchement, il y a un gros problème. Tout cela signifie quelque chose et nous en parlerons dans le prochain numéro de la lettre LIESI pour le 30 novembre…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES