L’issue des élections américaines impactera l’avenir de l’Occident

316

Donald Trump et son équipe juridique bataillent pour démontrer les fraudes réaliser au cours de la dernière élection présidentielle. Selon plusieurs Américains, il agit en vue de défendre la Constitution, mais il a face à lui deux monstres : la City et les banques de Wall Street, assistées de leurs médias qui font la propagande du communiste Biden, ainsi que de la politique des confinements en vue de détruire l’économie américaine.
Dans ce combat, les banquiers de la City et de Wall Street sont assistés d’une grande partie de la communauté du renseignement transatlantique.

Le 2 décembre, le président américain a prononcé un discours de 45 minutes en expliquant qu’il s’agissait de la fraude électorale la plus massive de l’histoire des Etats-Unis. On s’accordera avec lui pour admettre qu’il y a une tentative de coup d’Etat et elle englobe même l’ensemble de l’Occident.
Le président a voulu rassurer ses électeurs et ses amis, il n’a pas du tout l’intention d’abandonner… « jamais », a-t-il précisé. Il a même parlé d’un « mouvement que nous construisons pour reprendre notre pays »« Mais nous le ferons pour sauvegarder la Constitution » et non la suspendre comme certains l’auraient fait.
Ceux qui cherchent à prendre le plein contrôle de la Maison Blanche veulent détruire le système monétaire international et lancer des monnaies nationales numériques via les banques centrales. Ce projet des monnaies numériques de la banque centrale (CBDC) est vendu avec pour objectif de protéger les consommateurs qui se tournent de plus en plus vers les paiements sans numéraire. Il va de soi que si ces monnaies numériques voient le jour, les banques commerciales se trouveront dans une situation plus délicate et on se demande même pourquoi le cartel bancaire qui chapeaute les banques centrales les garderait en vie. Est-ce pour cette raison que le bail-in a été “autorisé”? Que les banques fassent des faillites retentissantes et que les clients soient appelés à payer pour boucher les trous ne gênerait absolument pas le programme des oligarchies de Davos. Bien au contraire… cela entrerait tellement dans leur logique de spoliation. Sans doute que de nombreux électeurs de Joe Biden n’ont pas réfléchi aux conséquences attachées à l’arrivée d’un tel personnage à la Maison Blanche…
Si Joe Biden venait au pouvoir, les banques centrales feraient de chaque citoyen un esclave à vie. Une nouvelle forme de servage commencerait et l’homme ne vaudrait pas grand chose, ce qui est déjà le cas aux yeux d’un oligarque du Parti communiste chinois. Quand on prend la mesure de l’ampleur de la situation, il n’y a plus que la miséricorde divine.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES