La FED et Big Pharma poursuivent un programme eugéniste

73

Un nouveau plan de relance est en attente aux Etats-Unis. Le Congrès attend l’ordre du président de la Réserve fédérale qui, lui-même, attend les consignes des propriétaires de l’institution.
De l’opinion de nos propres sources, ils regardent le dollar pour lancer l’opération de 1 000 milliards de dollars. La question est de savoir s’ils vont lier le prochain chèque de 1 200 dollars à ceux qui décident de se faire injecter.

Le battage médiatique est en cours. Vous voyer ici un homme de 82 ans, Anthony Moore, de Sheffield. Il n’a pas perdu de temps pour se faire vacciner. Il était si pressé d’avoir ce vaccin douteux, qu’il n’a même pas pris la peine de relever sa manche… Comme ils prennent les gens pour des abrutis, n’est-ce pas ?
C’est complètement grotesque.

Où est le vaccin ?
C’est aussi criminel, voyez maintenant l’image de quatre volontaires du vaccin Pfizer développant la paralysie de Bell… La paralysie de Bell est un état qui provoque une faiblesse ou une paralysie des muscles du visage. Cette maladie entraîne l’affaissement ou la raideur d’un côté du visage.
Pourquoi le Pentagone, le centre de la puissance militaro-industrielle des Etats-Unis, a t-il vocation à s’occuper de ce vaccin covid-19 ? Ils doivent le distribuer… Doit-on conclure qu’il s’agit bien d’une arme… alors que… lorsque des pillards détruisent des bien publics et privés, l’armée ne doit pas intervenir pour protéger la vie des citoyens et la police a l’ordre de politiciens véreux de ne rien faire.
En France, on veut convaincre qu’il faut se faire vacciner. Mais des notoriétés de la santé ont des avis contraires. Dans une prétendue démocratie, le débat doit avoir lieu, mais les collabos du projet stalinien de Davos interdisent le débat. Ils s’en prennent même aux responsables de la santé qui ne sont pas personnellement impliqués au projet de Nouvel Ordre Mondial. Il n’y a donc plus de démocratie comme ils le serinent mais une dictature stalinienne s’instaure. Pire, les contradicteurs deviennent des esprits dissidents. Dans ce refus du débat contradictoire, ils sont prêts à toutes les mesures les plus tyranniques. C’est bien la preuve qu’ils sont dans le mensonge et que leur projet de société est diamétralement opposé au bien commun des populations. Ce sont des menteurs travaillant pour des entités globalistes dont on connait les intentions depuis plus d’un siècle à la lecture de leur propre prose: la réduction de 90% de la population mondiale.
De toutes les façons, les choses vont empirer parce que c’est ainsi. Le chaos va progressivement s’installer. Ils décideront encore QUI doit travailler dans les confinement, tant que les gens qu’ils appellent les “nuisibles” accepteront cette situation. Ceci signifie aussi une évidence à terme: guerre civile et guerre mondiale, car dans un monde où on veut tuer le dissident qui ne pense pas comme le tyran, on finit par se mettre tout le monde à dos. On part du principe qu’il n’y a pas de vérité universelle mais comme chaque tyran a sa vérité, ils vont finir par se cogner les uns sur les autres. Qui sème la haine de l’autre… récoltera la révolte à un certain moment qui n’est pas encore là.
C’est à ce moment là que le Bon Dieu va leur clouer le bec. Et pour un bon moment… Qu’ils continuent à supprimer les messes, à parler de “jauge” pour les fidèles qui assistent au mystère Eucharistique, le temps de leur tyrannie est seulement compté. Ils ne seront pas éternels ;  ils sont tellement aveuglés par leur orgueil qu’ils ne voient même pas les conséquences de ce qu’ils… sèment..

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES