Réflexion spirituelle sur l’importance de la religion

53

CLIQUER

18. — Les différents corps lumineux. — Il y en a de diverses sortes : les bougies, le pétrole, le gaz, la lumière électrique ; mais tous sont surpassés par le soleil. Il donne à la fois la lumière, la chaleur et la vie; il fait bourgeonner les arbres et les plantes et leur fait porter des fleurs et des fruits. De même donc que la lumière du soleil dépasse toutes les autres en énergie, de même la religion l’emporte sur toutes les autres connaissances, la lecture, l’écriture, le calcul, etc. Celles-ci ne procurent à l’homme que des avantages terrestres, celle-là, des avantages pour la vie éternelle. — C’est donc une profonde erreur de prétendre que la religion est affaire individuelle ou une chose accessoire. Elle est au contraire pour l’homme la chose essentielle.

19 . — Un moineau dans une salle de festin illuminée. — L’évêque saint Paulin était venu à la cour d’Edivin, le roi païen de Northumberland, celui-ci lui demande si le christianisme donnait la solution du problème de l’origine et de la destinée de l’homme. «Un de mes courtisans, ajoute-t-il, prétend que l’homme est comme un passereau qui des ténèbres épaisses de la nuit entre dans une salle brillamment éclairée, qui y passe quelques instants et en sort par une fenêtre opposée sans que personne sache d’où il vient ni où il va.» Saint Paulin lui répondit que le christianisme donnait précisément les solutions exactes de ces problèmes, et il commença à expliquer le symbole des Apôtres. Il montra comment le premier article enseigne que l’homme est une créature de Dieu, et le dernier, que l’homme ressuscitera à la fin du monde pour vivre éternellement. Ces explications plurent à ses auditeurs et beaucoup d’entre eux demandèrent le baptême. — Il ne faut cesser de le répéter, la religion est pour notre intelligence une lumière
divine qui l’éclaire sur les questions les plus importantes de la vie.