Occident : vers l’Etat policier

66

L’establishment présente sa nouvelle marionnette : Joe Biden. Il est le porte-parole, la figure de proue du nouvel ordre mondial. S’il est vraiment introduit, les choses iront bien plus vite qu’avec Donald Trump. L’un comme l’autre ont un agenda commun : rendre les banques centrales plus puissantes. Par quel moyen ? En leur permettant d’imprimer toujours plus de dettes mais qui ne va pas aux citoyens, lesquels déclinent vers la paupérisation, du fait des confinements ordonnés par les marionnettes des banquiers internationaux.

Ces politiciens jouent le jeu qu’on leur ordonne et les populations ne voient rien. Les gens ont les yeux rivés sur les portables et cela les conduit progressivement à une mort cérébrale. Ils accumulent les informations propagande du pouvoir et ne parviennent pas à s’en détacher. Pourtant, internet permet aussi de trouver les preuves de ce complot sanitaire… tant de scientifiques expriment leur écœurement.
Les banques centrales sont le gouvernement de l’ombre. Ce sont elles qui dirigent tout le spectacle. Elles ont paralysé l’économie mondiale. Elles en tirent un grand profit, compte tenu de ce qui se passe actuellement ; c’est le cas pour les compagnies pharmaceutiques, les grandes compagnies pétrolières. Pour éviter que les gens finissent par comprendre, puisque le scénario doit d’échelonner encore dans le temps, alors qu’il n’y a pas plus de décès que d’habitude, on met en scène des événements comme l’invasion du Capitole, où la complicité de certains policiers fut évidente quand on regarde les images.
Qu’est-ce que cela veut dire? Qu’ils ont maintenant le désir brûlant de mettre en place un Etat policier. Preuve qu’ils ont peur que tout leur échappe…
Ils vont donc tout faire pour susciter de la violence, des protestations. S’ils y parviennent, ils vont ordonner à leurs larbins de la politique de faire voter des mesures draconiennes de mise en esclavage. La botte déjà sur la gorge des peuples va appuyer plus fort… surtout si vous êtes de la classe moyenne. Ils haïssent les gens de la classe moyenne. Ils veulent lui couper l’oxygène, la nourriture, la santé…
Aux Etats-Unis, encore un million de personnes demandent pour la première fois des allocations de chômage. Les banquiers centraux vous disent qu’ils vont encore imprimer à cause de cette situation, mais l’argent ne va pas aller aux citoyens, bien au contraire, il va continuer à servir le plan dont parle la lettre LIESI et qui est la mise en esclavage des peuples. Ce triste programme avance désormais rapidement, notamment grâce aux idiots utiles.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES