Procès en destitution de Donald Trump

117

Un nombre croissant de sénateurs républicains exprime leur opposition à la tenue d’un procès en destitution contre l’ancien président Donald Trump. Vingt-neuf sénateurs du Parti républicain se sont maintenant prononcés contre la tenue d’un procès, arguant qu’il est inconstitutionnel d’essayer de condamner un ancien titulaire de la présidence, ou une perte de temps. Les textes de la Constitution dit que les législateurs peuvent destituer un président mais ils n’indiquent pas que vous pouvez destituer quelqu’un qui n’est pas en fonction.

Certains pensent même qu’un procès en destitution d’un ancien président est non seulement inconstitutionnel mais créerait un précédent très dangereux. Il n’y a aucune disposition dans la Constitution pour tenir un tel procès contre un ancien président qui est maintenant un simple citoyen.
Pratiquement tous les démocrates ont déclaré qu’ils voteraient pour condamner Trump pour incitation à l’insurrection. Pour eux, par ses propos, Donald Trump a été à l’origine des actes de violence survenus au Capitole américain le 6 janvier. Mais une chronologie des faits a montré que Trump n’avait pas fini de parler lorsque la violence au Capitole a commencé.
Les démocrates doivent convaincre au moins 17 sénateurs de voter avec eux pour condamner l’ancien président. Pour rappel, aucun président de l’histoire américaine n’a été condamné. Trois ont été acquittés, dont Trump.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES