Les tyrans ont bien l’intention d’aller au bout de leur ‘complot’

263

Vainqueur de la fraude électorale, l’arrivée de Joe Biden « le rouge » à la Maison Blanche a rassuré le club décisionnel des comploteurs de Davos. Ils se sont réunis virtuellement la dernière semaine de janvier pour confirmer la Grande Réinitialisation, c’est-à-dire la ruine de la classe moyenne et la disparition de nombreux secteurs de la vie sociale, qu’ils veulent tout simplement supprimer. Comme s’il suffisait d’appuyer sur un bouton pour détruire la vie sociale de millions de gens qui, tout d’un coup, n’ont plus le droit de travailler.

Eux décident (ils se prennent pour le Tout-Puissant) officiellement et les pantins politiques exécutent au nom d’une crise grippale transformée en terrorisme sanitaire.
Pas mal de choses furent dites cependant et nous y reviendrons dans le cadre des Brèves de LIESI de décembre.
L’exécutif de Davos entend tout de même se réunir en chair et en os. Il vient d’annoncer qu’il reprogrammerait la réunion annuelle spéciale à Singapour, initialement prévue pour mai. Si le communiqué mentionne la difficulté des diverses restrictions de voyage internationales et des exigences de quarantaine, tout cela n’est de notre point de vue que du mensonge. Il s’agit de cadrer le processus de la Grande Réinitialisation dans un contexte qui est de moins en moins en leur faveur. Pour preuve, ce que nous avions émis à la fin de la série LISO 367-377 est bien au rendez-vous et les manifestations des peuples indociles les dérangent.
Ils discutent sur la manière de dégoupiller quelques grenades pour éventuellement rendre le troupeau plus docile… Nous en reparlerons dans le cadre de la lettre confidentielle car ils ont concrètement la possibilité de ruiner tout le monde socialement – du moins tous ceux qui ne voient rien et ne veulent rien entendre et comprendre… et ils y pensent très sérieusement.
Du fait de ce contexte, la réunion en chair et en os a été repoussée en août pour laisser plus de temps pour les arrangements nécessaires.
Il convient de noter, cependant, que c’est la seule réunion au monde dans laquelle la plupart des participants s’y rendent de toute façon en jet privé, ou par d’autres moyens de transport généralement exclusifs aux 1% les plus riches, sans oublier que les voyages standard pour les chefs d’Etat empêchent généralement de passer par hubs et terminaux occupés.
Pour le moment le créneau 17 au 20 août est fixé.
Officiellement, la réunion annuelle de 2021 à Singapour viserait à relever les «défis de la maîtrise de la pandémie» et le thème permanent de la réinitialisation économique mondiale à la suite de verrouillages mondiaux et d’obstacles sans précédent.
En attendant, comme nous l’attendions: Mario Draghi revient en Italie… Il va finaliser l’atomisation de ce pays… exactement comme le fait la chancelière Merkel pour l’Allemagne.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES