La réinitialisation de l’Occident : une escroquerie qui coûtera des millions de morts

203

Depuis un an maintenant, on a assisté à une série de changements tectoniques qui ne peuvent être compris que par le prisme de ce que les oligarchies et leurs marionnettes appellent le “Great Reset”. Pour avancer à ciel ouvert – tandis que les peuples occidentaux vivent de plus en plus dans une prison à ciel ouvert -, le président du Forum économique mondial (WEF)  Klaus Schwab a  publié l’été dernière un livre ‘‘COVID-19: The Great Reset’’, dans lequel il explique ce que ce terme signifiait..

C’est une restructuration radicale de toutes les activités de la vie humaine: économie, affaires, sphère sociale, technologie, environnement, géopolitique. Mais il faut aussi y ajouter la restructuration de la personne elle-même.
La «grande réinitialisation», comme le note Klaus Schwab, poursuit l’objectif de la transition de l’humanité vers un nouvel Etat qu’il a appelé «capitalisme inclusif».
Comment définit-il cela ? Il s’agit selon lui d’un capitalisme qui prendrait en compte les intérêts de tous les groupes sociaux ; un capitalisme où le profit cesserait d’être le but principal des activités des entreprises. Dire que des gens donnent une once de crédibillié à ce type témoigne de l’infantilisme complet dans lequel est tombée la génération issue des révolutionnaire de Mai 68.
La «grande réinitialisation» annoncée par le WEF et soutenue par de nombreux représentants de l’élite mondiale n’est rien de plus qu’un écran de fumée couvrant le plan de création d’un gouvernement mondial unifié, de destruction des Etats-nations et de construction d’un camp de concentration numérique pour 99% de la population mondiale.
 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES