Les grandes manœuvres monétaires estivales pointent

242

Les grands acteurs de Wall Street pensent qu’un grand bouleversement, du mois depuis plusieurs décennies, est sur le point d’avoir lieu suite aux travaux engagés discrètement par la Réserve fédérale à propos d’une nouvelle monnaie numérique.

Si le commun des mortels n’est absolument pas au courant de ces recherches de la part des banquiers centraux, ce n’est pas le cas des banques, des sociétés de cartes de crédit et des sociétés impliquées dans la construction de processeurs de paiements numériques.

Tous ces spécialistes mis au parfum observent nerveusement les travaux dont l’objectif est la création d’une alternative électronique aux billets de banque en papier que les Américains portent dans leur portefeuille. On donne un nom à ce dollar numérique : le Fedcoin.

Le printemps passera puis viendra l’été… On guettera notamment le mois de juillet, car certaines rumeurs persistantes disent que les responsables de la Federal Reserve Bank of Boston et du Massachusetts Institute of Technology, qui ont mis au point des prototypes pour une plateforme de dollars numériques, vont dévoiler au grand jour leurs recherches. C’est ce que vient d’affirmer James Cunha, qui dirige le projet pour la Fed de Boston.

Il est évident qu’une monnaie numérique pourrait changer fondamentalement la façon dont les Américains utilisent l’argent. Cette monnaie numérique pourrait apporter les conditions adéquates et tant attendues pour mettre en œuvre un système totalitaire absolument parfait.

D’un côté, plusieurs banques avertissent le Congrès que cette option menacerait gravement leurs bénéfices. De l’autre, les sociétés de paiement comme Visa Inc. et Mastercard Inc. tentent de travailler avec les banques centrales pour s’assurer que les nouvelles monnaies peuvent être utilisées sur leurs réseaux. Commentaire de Michael Del Grosso, analyste pour Compass Point Research & Trading LLC : “Tout le monde a peur de perturber tous les acteurs en place avec une toute nouvelle forme de paiement”.

On dit que le Congrès, les responsables du département du Trésor américain et la Fed n’ont pas encore approuvé le lancement d’une monnaie virtuelle américaine, ce qui pourrait prendre des années. Ils n’ont pas non plus décidé de la manière dont un dollar numérique interagirait avec le réseau de paiement mondial existant. Pourtant, les Etats-Unis et d’autres pays semblent suffisamment déterminés à numériser leurs monnaies pour rendre les dirigeants du secteur financier nerveux.

“Le feu a été allumé”, a déclaré Josh Lipsky, qui a contribué à réunir des responsables gouvernementaux des Etats-Unis et d’autres pays travaillant sur les monnaies numériques en tant que directeur du GeoEconomics Center de l’Atlantic Council. “Le monde avance très rapidement sur ces projets”. (Bloomberg)

Plus nous progressons vers cette alternative, plus le monde que nous connaissons devient évanescent et un grand danger avec un effet domino menace de secouer tout l’équilibre de notre monde. LIESI s’est en effet déjà exprimé sur cette perspective ultime des fossoyeurs de la civilisation chrétienne. Ils ont le tort de se croire tout puissant alors qu’ils ne sont que les instruments de la Providence pour rappeler aux apostats les conséquences de leurs choix. Attila s’était enorgueillit d’être ‘‘le fléau de Dieu’’. Où cela l’a t-il mené ?

Que font les banquiers de Satan ? Où cela les mènera t-il ?

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES