Le chaos avant la résurrection ?

400

Une nouvelle statistique américaine : les premières demandes d’allocations chômage sont arrivées cette semaine à sept cent dix-neuf mille… quasiment comme chaque semaine. A cela s’ajoute l’effondrement des revenus personnels, des dépenses personnelles, mais aussi des dettes qui s’envolent, et que dire des déficits qui font de même. Bien évidemment, les bourses s’envolent…

 

Et avec ces nouvelles on veut expliquer que les taux d’intérêt progressent parce que l’économie est sensationnelle…

Comme nous l’avons écrit dans le dernier numéro de la lettre confidentielle, les peuples ont chassé le Bon Dieu des nations et Satan a vitement occupé la place. Menteur et homicide, il use de la propagande, du mensonge et de moyens perfides pour tuer silencieusement.

Pour y arriver ?

Il a dicté à ses hommes, dirigeant les plus importantes sociétés secrètes sans lesquelles un politicien n’a aucun avenir, de donner de l’allant aux eugénistes, à ces malades et pervers qui veulent aller tellement plus loin que les nazis d’hier. Pour eux, le mot d’ordre est connu : il faut éradiquer à grande échelle et de manière intelligente…

Nous vivons cet instant précis, alors que le monde préfère suivre les menteurs et les propagandistes d’un monde futur, dit meilleur, qui devrait poindre (disent-ils) après des confinements à répétition. Mais c’est un mensonge ! Les confinements sont ordonnés (après une politique sanitaire consciente et méthodique impliquant des gouvernements de fausse droite et de gauche depuis deux décennies) pour produire des conséquences attendues par les vrais patrons du monde politique. Le virus là dedans est de la FOUTAISE, c’est un prétexte pour générer un chaos… nécessaire à ce nouvel ORDO AB CHAOS.

Tout cela s’arrêtera et se terminera par des pleurs et des grincements de dents.

 

Dans ce monde de destruction sciemment programmé et exécuté, les politiciens américains continuent à prendre des mesures pour détruire l’économie. Les banques centrales, elles, continuent à tout acheter pour créer le nouveau capitalisme féodal. Les grosses entreprises sont acquises par les propriétaires de la Fed et les petites et les moyennes sont en train de mourir. C’est cela le nouveau capitalisme dit de CONNIVENCE pour le nouveau monde.

Pour gagner du temps, le pervers Joe Biden annonce un énorme programme de dépenses d’infrastructure. Traduction : cet argent va générer encore de la dette et il créera encore plus d’esclaves de la Réserve fédérale.

Nous sommes dans la période de transition avant un chaos que l’on ne peut même pas imaginer. C’est pourquoi les gouvernements cherchent à tout contrôler avant cette immense débâcle. La tyrannie sanitaire ne sert qu’à cela. Et s’ils peuvent tuer des millions de gens au moyen de ce que l’on sait, c’est tout bénéfice. Ce sont autant d’opposants en moins et de bouches inutiles à nourrir dans un contexte où tout va MANQUER… même et surtout la nourriture. Chacun de nous le verra de ses yeux et sentira combien c’est dur de na pas avoir le pain quotidien que l’on demande dans le PATER NOSTER !

Mais qui se soucie du respect dû au Bon Dieu Trine et Un. Aujourd’hui, nous sommes Vendredi Saint.

 

Où est l’amour des peuples pour Jésus Crucifié ?

 

« Le Dieu du Calvaire, c’est le Seigneur et le maître de toutes choses, qui s’humilie et meurt pour son serviteur. C’est le Roi éternel des siècles qui s’immole pour son sujet, c’est le Créateur souffrant pour sa créature, c’est Dieu mourant pour un ver de terre.

O abîme d’amour !

Encore si celui pour qui ce grand Dieu s’humilie et meurt était un ami digne de son intérêt et de son amour ; mais non, celui pour qui ce Dieu meurt est tout à la fois néant par nature, puisqu’il n’a qu’une existence empruntée, péché par origine et péché par malice. C’est la bassesse même en révolte contre Dieu.

Et Dieu, contre qui il s’est révolté, meurt pour expier sa rébellion. C’est une créature affreusement audacieuse qui a osé offenser son Créateur. Et Dieu offensé veut mourir pour l’offensant. C’est un ingrat qui n’aura, Dieu le sait bien, aucune reconnaissance pour un si grand dévouement, qui verra d’un œil sec et d’un cœur insensible l’image du crucifix, qui célébrera avec froideur les saints jours consacrés à la mémoire d’un si touchant mystère. C’est plus encore, c’est un perfide qui violera ses serments, qui recommencera ses insultes, qui crucifiera de nouveau son Dieu autant que la chose dépendra de lui…

Et cependant, pour une créature si abominable, si digne des anathèmes du ciel et de la terre, un dieu s’humilie et meurt. O abîme d’amour ! Mystère insondable d’amour !

 

O, les médias parlent de Pâques, mais ils disent « la magie de Pâques »… pour justifier la vente de chocolats…

Franchement, quel avenir peut attendre un tel monde de monstres dirigés par des pervers ? Réponse: la prophétie donnée à la fin du dernier numéro de la lettre confidentielle LIESI.

 

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES