Une haute personnalité de Davos perd deux de ses précieux contacts – Partie 2

223

000Il y a deux semaines, le 27 mars, Petr Kellner est mort dans un mystérieux accident d’hélicoptère en Alaska, un accident d’avion semblable à celui d’Olivier Dassault, cet industriel et parlementaire français, héritier de l’empire familial (Dassault, un colosse de l’aéronautique). 

Né en 1964, Petr Kellner est décédé en Alaska dans les montagnes à environ 80 kilomètres d’Anchorage, où il était allé faire de l’héliski. 

Kellner a perdu la vie avec cinq autres personnes, dont deux guides locaux et le pilote d’hélicoptère. A la tête du fonds d’investissement PPF, Kellner avait été le protagoniste des saisons de grandes privatisations dans la Tchécoslovaquie alors post-soviétique. 

Un autre acteur de premier plan dans le monde bancaire était Sir Richard Sutton. Il avait des intérêts dans l’assurance, l’énergie, l’immobilier et la grande distribution, mais aussi en Slovaquie, en Russie et en Biélorussie, ainsi qu’en Chine, au Vietnam et au Kazakhstan. De 2007 à 2011, il a également rejoint le conseil d’administration de Generali en Italie.

L’Anglais Richard Sutton, baronnet de 83 ans, a été attaqué le 7 avril à l’intérieur de sa villa près de Gillingham, dans le Dorset (une maison évaluée à plus de deux millions d’euros). Sutton était un entrepreneur qui gérait de nombreuses propriétés et des hôtels importants au Royaume-Uni, tels que l’Athenaeum Hotel à Mayfair et le Sheraton Grand London à Park Lane. Il figurait sur la liste du Sunday Times des personnes les plus riches du pays, à la 453e place, et ses actifs étaient évalués à plus de 300 millions de livres sterling (près de 350 millions d’euros). 

A ces deux morts mystérieuses s’ajoute, bien évidemment, la mort de son père, le prince Philip d’Edimbourg, décédé à l’hôpital à l’âge de 99 ans.

 

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES