Quel sera le prix à payer pour la folie des dirigeants du monde occidental ? Partie 2

74

002

Le président Biden, représentant différents courants idéologiques marxistes du Parti démocrate, a ajouté au programme climat et à l’économie verte, un plan d’infrastructure pouvant ressembler au New Deal de Roosevelt, mais totalement différent en matière d’écologie.

En réalité, la version du New Deal de Biden par rapport au 32e président américain Franklin Delano Roosevelt est très différente en ce sens que son programme écolo pastèque a été rédigé par ces mêmes cercles technocratiques contre lesquels le président Roosevelt s’opposait. Joe Biden ne pourra pas justifier l’échec de son lamentable mandat présidentiel par sa sénilité, car il est parti prenante depuis de nombreuses années dans un programme visant à détruire les Etats-Unis au profit d’un Nouvel Ordre Mondial communiste où la Chine deviendrait la grande puissance du XXIème siècle.

Biden a fait le choix de s’associer avec les puissantes banques d’affaires de Wall Street, et donc les oligarchies les plus riches du monde, associées aux réseaux bancaires de Londres via la City, le centre névralgique de la finance mondiale… aujourd’hui comme il y a un siècle.

Roosevelt voulait réguler la finance mondiale, Joe Biden bien au contraire s’est associé à cette même finance de Wall Street pour s’engager dans un projet fasciste de contrôle total de la société avec une structure politicienne associée aux plus grandes entreprises destinées à survivre dans le cadre du nouvel ordre mondial. Ce monstre qui émerge ne peut progresser que par la dérégulation totale des règles protectrices de l’Etat et du corps social dans son intégralité.

Roosevelt avait véritablement développé des méga projets d’infrastructures à grande échelle comme la Tennessee Valley Authority, le projet d’électrification rurale, le barrage Hoover, les programmes du bassin du fleuve Colorado et la voie maritime du Saint-Laurent, qui ont tous eu pour effet de booster le taux de progression de l’économie industrielle américaine. Le Green New Deal de Biden aboutira à des conclusions radicalement opposées. Certes, des emplois seront créés, quelques centaines de milliers, mais des millions d’emplois seront détruits en contrepartie. En outre, les emplois de l’économie verte des marxistes démocrates, comme la construction d’éoliennes et de panneaux solaires seront de courte durée. Ils ne serviront à rien par rapport aux besoins réels de l’humanité pour assurer sa propre survie. Et on le sait depuis bien longtemps…

En conclusion, derrière une telle incompétence il faut plus voir la volonté très claire et affichée d’une destruction ou plutôt une désintégration complète du monde que nous avons connu jusqu’au déclenchement de cette guerre bactériologique, initiée par le Parti communiste chinois, en totale collaboration avec les oligarchies affairistes et financières se réunissant à Davos.

 

Article publiés sur GLADIO VERITATIS hier

 

4c

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES