Le Parti de Biden rêve d’instaurer une Stasi numérique

86

4Selon un récent rapport de CNN, les agences de sécurité américaine envisagent de contracter des services particuliers centrés sur la recherche comme solution de contournement juridique pour espionner les Américains ‘moyens’. Ce qui confirme le projet communiste de Biden visant à instaurer une Cyber ​​Stasi à même de supprimer toute la dissidence numérique contre les thèses du Parti démocrate. L’objectif étant de consolider les règles pour en faire de facto un parti unique pour l’Amérique.

Selon CNN, ces sous-traitants ostensiblement indépendants, sont accusés d’avoir infiltré les cercles des médias sociaux de suprémacistes blancs et d’autres forces nationales supposées à tendance terroriste dans le pays. Le rapport affirme que l’intention officielles se résume en une aide à fournir une vue d’ensemble à propos des personnes préoccupantes pour la sécurité nationale… ceux qui ne pensent pas en faveur d’une société d’esclaves soumis à des passes sanitaires de contrôle social.

Ce travail achevé, le FBI pourrait théoriquement utiliser les informations collectées pour se concentrer sur des individus spécifiques, dans la mesure où il y aurait suffisamment d’éléments pour envisager un crime potentiel. En d’autres termes, les services de sécurité américains veulent essentiellement établir une Cyber ​​Stasi de concitoyens qui s’espionneraient les uns les autres et produiraient de prétendues «preuves» de «crimes potentiels» pour «justifier» des enquêtes «légales» du FBI. 

CNN a cité un haut responsable du renseignement anonyme qui laisse à entendre que ces informations pourraient être exploitées pour mettre fin à de prétendus «pré-crimes», ou crimes avant qu’ils ne se produisent. En d’autres termes, tout américain en désaccord avec le Parti démocrate pourrait tomber sous le coup de cette Cyber ​​Stasi.

Bien que l’objectif déclaré de la Cyber ​​Stasi soit de contrecarrer, de manière préventive, les complots terroristes nationaux émergents, le projet exposé et non avoué à vocation à éliminer des faits «politiquement incorrects» selon l’interprétation qu’en feraient les démocrates.

L’effet final est que les services de sécurité américains pourraient réussir à supprimer la plupart des expressions de dissidence numérique dans le futur. Voyez-vous clairement où nous allons… ?

Ils sont pressés par le temps, car l’objectif n’est autre que la suppression des prochaines élections présidentielles.

 

Article publiés sur GLADIO VERITATIS

 

4c

4a

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 469

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES