« La technologie constitue un destin »

199

4Cette phrase a été prononcée par Klaus Schwab, le grand patron du Forum économique mondial de Davos. Quel plaisir de voir le secteur technologique fortement perturbé actuellement sur les marchés financiers internationaux. Contrairement à ce faux prophète, l’avenir qui s’esquisse ne ressemblera certainement pas au monde qu’il anticipe avec ses amis : une société modélisée sur la répression sociale menée en Chine, grâce aux technologies.

Justement, les perspectives sociétales fondées sur les nouvelles technologies ont peu de chance d’aboutir, comme l’espèrent la plupart des oligarchies occidentales qui se sont entendues avec la Chine communiste pour détruire le monde de vie occidentale et construire un Nouveau Monde où les technologies doivent avoir une part considérable.

Pour le moment, les marchés sont perturbés par la montée en puissance de l’inflation. L’indice des prix à la consommation américain vient de progresser de 0,8% en avril et affiche sur un an une hausse de 4,2%. C’est la plus forte hausse enregistrée depuis la crise de 2008. Immédiatement, comme de bien entendu, des responsables de la banque centrale américaine se sont présentés sur les grandes chaînes médiatiques appartenant aux oligarchies de Davos, en vue de calmer les esprits, minimiser l’impact de ces chiffres. Il ne faut surtout pas laisser croire aux braves gens que l’inflation va impacter la politique monétaire des banques centrales et provoquer une remontée des taux d’intérêt qui impliquerait, de facto, l’effondrement des bulles d’actifs principales que sont les marchés financiers et le secteur de l’immobilier.

Dormez tranquillement, braves gens, et faites confiance aux banquiers centraux qui vont continuer certainement, mais pour un temps limité, à endoctriner les pauvres foules sans repères de valeurs chrétiennes, abandonnées à la folie de la tempête du consumérisme et des mesures sanitaires, toujours plus folles les unes que les autres.

Lisons ce commentaire de Saxo Banque après celui du vice-président de la banque centrale américaine, Richard Clarida: “Cette hausse surprise ravive les débats autour d’une surchauffe de l’économie américaine et les marchés se demandent si la Fed va être crédible dans l’avenir alors que pour le moment elle ne prend aucune mesure pour réduire l’afflux de liquidités sur les marchés, bien campée sur sa position d’une inflation temporaire qui ne tiendra pas dans le temps”.

Dans la lettre LIESI, nous mentionnerons dans quelques semaines le moment du “grand tournant”…

Et, en attendant et pour faire suite à ce que nous avons écrit hier sur le pétrole dans le mailing… étayé sur le site GLADIO VERITATIS… voyez ce qui se passe. Heureusement pour tout le monde ! Mais ce n’est que du répits.

 

Article publiés sur GLADIO VERITATIS

 

4

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 469

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES