Biden faire croire que le renseignement américain ignore les origines du virus

88

1a

“La communauté du renseignement des Etats-Unis ne sait pas exactement où, quand et comment le virus COVID-19 a été transmis initialement, mais elle s’est ralliée à deux scénarios probables : soit il est apparu naturellement à la suite d’un contact humain avec des animaux infectés, soit il s’agit d’un accident de laboratoire”, a déclaré Amanda Schoch, directrice adjointe du renseignement national pour les communications stratégiques, dans un communiqué.

Deux éléments de la communauté penchent pour le premier scénario, tandis qu’un autre penche pour le second. Cependant, tous trois ont une confiance faible à modérée. En outre, la majorité des éléments de la communauté “ne pense pas qu’il y ait suffisamment d’informations pour évaluer l’un comme étant plus probable que l’autre”, a déclaré Schoch. Les responsables du renseignement continuent d’examiner les preuves, de prendre en compte les différents points de vue, et de collecter et d’analyser agressivement de nouvelles informations pour identifier les origines du virus, a-t-elle ajouté.

Les premiers cas de COVID-19 causés par le virus du PCC (Parti communiste chinois), sont apparus en Chine fin 2019. Les responsables chinois ont affirmé que le virus provenait de l’extérieur du pays, mais on pense généralement qu’il provenait d’un laboratoire de haut niveau à Wuhan, où les premiers cas ont été détectés, ou d’un marché de fruits de mer proche du laboratoire.

L’année dernière, de nombreux médias et autres ont affirmé à tort que la théorie selon laquelle le virus provenait d’un laboratoire avait été démentie. Ces derniers jours, ils sont revenus sur ces affirmations. Facebook, qui s’appuie sur les médias pour réprimer la soi-disant désinformation, n’interdit désormais plus les publications suggérant que le virus était d’origine humaine. Plusieurs hauts responsables, dont le Dr Anthony Fauci, ont déclaré qu’ils étaient favorables à des enquêtes.

Les membres républicains de la commission du renseignement de la Chambre des représentants ont déclaré dans un rapport publié la semaine dernière que “des preuves circonstancielles écrasantes” soutiennent la théorie de la fuite du laboratoire. “En revanche, peu de preuves circonstancielles sont apparues pour soutenir l’affirmation [du PCC] selon laquelle le COVID-19 était un phénomène naturel, ayant sauté d’une autre espèce à l’homme.”

Biden a demandé à la communauté du renseignement, qui se compose d’une vingtaine d’agences, de lui faire un rapport dans les 90 jours après avoir recueilli et analysé “des informations qui pourraient nous rapprocher d’une conclusion définitive.” Puis il a assuré aux journalistes qu’il rendrait le rapport public “à moins qu’il y ait quelque chose dont je ne sois pas au courant.”

Le département d’Etat aurait mis fin à son enquête sur les origines du virus. Mike Pompeo, ancien directeur de l’agence, a accusé l’administration Biden de prendre le parti de la Chine et de l’Organisation mondiale de la santé.

Le département d’Etat a qualifié les rapports d’incorrects et a déclaré que l’enquête s’est terminée en mars après qu’un bureau du département a informé M. Biden de ce qu’il avait découvert. “Avec la remise du rapport, le travail a pris fin”, a déclaré un porte-parole du département d’Etat par e-mail à The Epoch Times.

La Maison Blanche a déclaré qu’elle soutenait une enquête menée par l’Organisation mondiale de la santé, même si l’agence internationale est proche des dirigeants chinois et a précédemment publié un rapport affirmant que le virus s’est “très probablement” propagé des animaux aux humains.

“Les Etats-Unis continueront également à travailler avec des partenaires du monde entier partageant les mêmes idées pour faire pression sur la Chine afin qu’elle participe à une enquête internationale complète, transparente et fondée sur des preuves et qu’elle donne accès à toutes les données et preuves pertinentes”, a déclaré M. Biden. (source: The Epoch Times)

Bref, Joe Biden et son équipe, qui doivent beaucoup aux communistes chinois pour avoir volé la Maison Blanche, font du cinéma pour embrouiller une évidence déjà mise au grand jour par un certain nombre de personnes dont beaucoup l’ont payé de leur vie ! Plus que jamais dans ce monde, il ne fait pas bon de dire la vérité.

 

1aDerniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre 470

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES