L’hypocrisie des relations entre Washington et les ‘alliés’ européens – Partie 1

241

Le président américain Joe Biden s’envole pour l’Europe la semaine prochaine pour une série de sommets majeurs en vue de renforcer l’Alliance transatlantique. Une visite qui fera suite à quatre années de chaos amer et de division sous l’administration Trump. La nouvelle administration américaine et son représentant ont dit qu’ils voulaient relancer l’importance d’un partenariat américano-européen fort reposant sur des «valeurs partagées».

Toutefois, ce voyage s’annonce auréolé de scandales sur l’espionnage américain des gouvernements européens ! La réunion de famille ne va donc pas être merveilleuse quand on sait que l’invité espionne les alliés et que toutes ces opérations sont totalement illicites.

Comment le représentant de Washington peut-il alors présenter l’Amérique comme défenseur de «l’ordre fondé sur des règles» et des «valeurs occidentales partagées» ?

Plusieurs médias européens ont récemment publié des rapports sur la façon dont les services de renseignement danois espionnaient leurs voisins européens pour le compte de l’Agence américaine de sécurité nationale. Une structure de surveillance illégale qui remonte à 2013, lorsque Barack Obama était à la Maison Blanche et que Joe Biden était son vice-président. 

Le lanceur d’alerte Edward Snowden, qui travaillait auparavant comme entrepreneur pour la NSA et qui est maintenant en exil en Russie pour éviter les persécutions aux Etats-Unis, affirme que Biden était étroitement impliqué dans les opérations de surveillance… C’est plutôt gênant…

Après que ces rapports furent publiés, il y a eu un silence lourd d’interprétation chez les gouvernements européens. Après quelques jours, plusieurs dirigeants dont la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont eu des propos de circonstances : «scandaleux» et «inacceptables»

Voilà de quoi pourrir le prochain sommet du G7 en Angleterre les 11-13 juin et la réunion de l’OTAN à Bruxelles le 14 juin. Du moins en toute logique… car n’oublions pas que l’ogre américain et ses agences spéciales ont l’art de peser sur les marionnettes qu’ils mettent en fonction dans un certain nombre de capitales européennes.

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

 

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre471

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES