Importance pour les commissaires du peuple de l’UE de gérer la propagande

94

1bLes dirigeants de l’Union européenne ont demandé le 10 juin une enquête sans entrave sur les origines du virus du PCC (Parti communiste chinois), nécessaire selon eux pour tirer les “bonnes leçons” de la pandémie. “Il y a cette horrible pandémie, une pandémie mondiale. Nous devons savoir d’où elle vient, en afin de tirer les bonnes leçons et de développer les bons outils pour s’assurer que cela ne se reproduira plus jamais”, a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, lors d’une conférence de presse à Bruxelles. Mais pourquoi ces communistes déguisés en démocrates ont-ils empêché les gens de se soigner normalement en supprimant les remèdes ?

“Par conséquent, les enquêteurs doivent avoir un accès complet à tout ce qui est nécessaire pour vraiment trouver la source de cette pandémie et, en fonction de cela, nous devons tirer des conclusions.”

Charles Michel, le chef du Conseil européen, a soutenu l’appel de Mme von der Leyen en faveur d’une nouvelle enquête sur les origines du virus CCP : “Le monde a le droit de savoir exactement ce qui s’est passé afin d’être en mesure d’en tirer les leçons”, a-t-il déclaré. On voit que le script a été donné à ces marionnettes bruxelloises qui cherchent à s’adapter au scandale des révélation des mails du génocidaire Dr Fauci. Voir le numéro détonnant de LIESI du 15 juin.

M. Michel a également déclaré que, dans ses relations avec le régime chinois, l’UE “se défendra contre les pratiques qui présentent des risques pour la sécurité, faussent les règles du jeu ou sont incompatibles avec nos valeurs.” “Nous continuons à défendre les droits de l’homme et l’Etat de droit au Xinjiang, à Hong Kong et ailleurs.”

Quelle hypocrisie ! Quant on sait que la plupart de ces gens font des courbettes aux oligarques communistes chinois pour les dons dispensés…

L’appel de l’UE à une nouvelle enquête fait suite à la demande formulée le 26 mai par le président américain Joe Biden en vue que les responsables du renseignement américain mènent des investigations supplémentaires afin de découvrir les origines du virus du PCC, y compris toute possibilité que la piste mène à un laboratoire chinois. Nous en avons déjà parlé.

En attendant, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a approuvé les affirmations de Pékin, déclarant dans son rapport du 30 mars sur l’origine du virus qu’il était “très probable” que la pandémie soit partie de chauves-souris par le biais d’un animal intermédiaire, et que la probabilité qu’une fuite de laboratoire ait provoqué l’épidémie était “extrêmement improbable”. Sans surprise, comme l’ont remarqué quelques personnes honnêtes, on a noté la présence de responsables du PCC tout au long de l’enquête de l’OMS. D’aucuns ont même avoué que le régime a joué un rôle important dans l’enquête.

Tout cela est pitoyable, du cinéma ou de la propagande, et annonce des événements déstructurant dans les prochains mois…

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

1c

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre471

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES