Un monde d’ingratitude est un monde sans avenir

91

1cTandis que les dirigeants marionnettes des pays constituant le G7 se réunissent pour nous imposer un Nouveau Monde dont personne ne voudrait si chacun en connaissait véritablement les contours et les aboutissements, on ne peut que déplorer les conséquences tragiques des étapes poursuivies par ces mêmes personnages (travaillant pour des réseaux de sociétés secrètes derrière le rideau) au niveau humain, social, économique et moral.

Ces responsables politiques n’ont eu aucune pitié à l’égard de la jeunesse dont ils flagornent le vote en leur faveur pour illusionner sur des élections qui sont toujours écrites d’avance. Ils ont préféré suivre les recommandations des sociétés secrètes (ayant planifié depuis une dizaine d’années une pandémie sanitaire pour introduire un nouvel ordre mondial), en sacrifiant des millions d’adolescents, en détruisant leur avenir, en leur promettant une société basée sur des mensonges. Combien d’adolescents sont hospitalisés pour des tentatives de suicide, suite à la gestion calamiteuse de ces politiciens qui se sont alliés aux entreprises Big Pharma pour faire du fric, payer les campagnes électorales, entretenir l’illusion d’une démocratie qui vire tranquillement à la dictature la plus terrible. Ils montent les gens les uns contre les autres en utilisant cette crise du coronavirus pour ne pas être en première ligne. Ils sont prêts à un carnage pour satisfaire la Bête avec laquelle ils se sont pacsés.

Dès lors, ces politiciens n’ont plus l’once d’une humanité. Voilà qui explique leur politique à l’égard des adolescents. Les chiffres révèlent que la tranche d’âge de 12 ans à 17 ans semble la plus vulnérable avec des taux de suicide très inquiétants… surtout quand on connaît la suite de leur programme !

Ce que nous voyons est avant tout la conséquence de l’abandon de la foi de nos pères. L’ingratitude des hommes, qui ont préféré faire confiance à des serviteurs du Diable sans référence à un code moral humain et aux mœurs impitoyablement dévoyés ne pouvait qu’aboutir à ce que vivons et subissons. Peu de personnes l’écrivent, mais nous subissons les conséquences de notre indifférence au Sacré Cœur de Jésus. ‘‘Tant qu’on fréquente les sacrements, on se soutient dans le bien ; dès qu’on les abandonne, on se relâche, on s’attiédit, on tombe. L’âme privée de nourriture qui fait sa force et sa vie, défaut et meurt.’’

Tant que l’homme n’aura pas l’humilité de se mettre à genoux devant le Saint Sacrement, accompagné de myriades d’anges en permanence, il n’aura aucun avenir d’espoir ; les méchants continueront à travailler avec succès pour ériger la Babel de la Bête qui est menteur et homicide. Ils finiront par rendre impossible le culte PUBLIC de la sainte Messe – voir le prochain numéro de LIESI parce que le peuple ne s’y opposera tout simplement pas, préférant vouer leur foi dans les mensonges des prêtres médiatiques, en blouse blanche, et portant le caducée…

 

1aaa

 

 

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre471

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES