La nouvelle législation chinoise ordonne aux entreprises étrangères de se soumettre à Pékin – Partie 1

137

3La Chine a adopté une nouvelle loi qui ordonne à tous les individus et entreprises en Chine d’appliquer les sanctions que le régime a lancées contre leurs homologues étrangers.

Cette loi est entrée en vigueur le 10 juin, lorsque l’assemblée législative du régime l’a approuvée. “Elle ordonne aux citoyens étrangers d’agir contre leur propre patrie et d’être loyaux envers le Parti communiste chinois (PCC)”, a déclaré Tang Jingyuan, un commentateur des affaires chinoises basé aux Etats-Unis.

“Le timing est essentiel. Le PCC a adopté la loi juste après le début du voyage du président Joe Biden en Europe. Biden parlera aux dirigeants européens de l’enquête sur l’origine du virus du PCC, qui a probablement fui du laboratoire de Wuhan”, a déclaré Li Hengqing, chercheur au Washington Institute for Information and Strategy.

Li pense que le virus PCC, communément appelé nouveau coronavirus, a circulé à partir de l’Institut de virologie de Wuhan. Une fois ce fait vérifié par le monde entier, les autres pays demanderont des comptes au régime du PCC, a déclaré M. Li.

Mais revenons sur la nouvelle loi. Le 10 juin, l’assemblée législative chinoise a adopté et publié la “loi sur les sanctions contre les étrangers”. Elle exige que tous les individus et organisations en Chine, quelle que soit leur citoyenneté ou leur statut, doivent exécuter les sanctions lancées par le régime de Pékin. En outre, la clause 12 de la loi stipule : “Aucune organisation ou individu ne peut appliquer ou aider à appliquer les mesures restrictives discriminatoires que les pays étrangers utilisent contre les citoyens et organisations chinoises… Les citoyens ou organisations chinoises peuvent intenter un procès contre les entités étrangères [qui se conforment aux sanctions imposées par l’étranger], et leur demander de cesser l’infraction et de payer une compensation pour les pertes [chinoises].”

En guise de représailles contre les sanctions imposées par l’étranger, la loi vise les contrevenants étrangers et leurs parents directs, les gestionnaires et directeurs d’entreprise, ainsi que d’autres personnes et organisations liées.

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre471

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES