Les communistes chinois font la guerre au journalisme indépendant du PCC

97

2a

Il y a quelques heures, la police de Hong Kong est arrivée au siège de l’Apple Daily et a fermé tous les accès au bâtiment. Selon Apple Daily, les policiers ont empêché les personnels du journal de travailler à leur bureau et ont accédé aux ordinateurs des reporters.

Dans la foulée, le gouvernement de Hong Kong a publié un communiqué de presse indiquant que des policiers du département de la sécurité nationale de la ville avaient mené une “opération de fouille” au siège du journal, au cours de laquelle ils avaient saisi du “matériel journalistique”. Dans un communiqué de presse distinct, le gouvernement de Hong Kong a déclaré que les résidences des cinq directeurs avaient été également fouillées.

Pendant ce temps, la négociation des actions de Next Digital à la Bourse de Hong Kong a été suspendue. Puis on a appris par Steve Li, directeur de l’unité de sécurité nationale de Hong Kong, que les autorités avaient gelé environ 2,32 millions de dollars (18 millions de dollars hongkongais) d’actifs de trois sociétés liées à Apple Daily. Il a également fait mention d’une trentaine d’articles publiés par Apple Daily depuis 2019 qui cherchaient à ce que les pays étrangers imposent des sanctions à la Chine ou à Hong Kong.

Une heure après, John Lee, secrétaire à la sécurité de Hong Kong, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a accusé les dirigeants d’Apple Daily d’utiliser le journalisme comme un “outil pour mettre en danger” la sécurité nationale. Il a en outre demandé aux “journalistes normaux” de garder leurs distances avec les “criminels” d’Apple Daily.

La police de Hong Kong mettait alors fin à sa descente, confisquant des ordinateurs et des disques durs.

Le raid sur Apple Daily a immédiatement suscité l’inquiétude des observateurs étrangers. Joseph Wu, le ministre taïwanais des Affaires étrangères, a pris la parole sur Twitter pour exprimer sa frustration à l’égard des autorités de Hong Kong : “L’autoritarisme mène une guerre brutale contre [Apple Daily], un symbole de liberté désespérément menacé à [Hong Kong]”. “Je suis à court de mots pour décrire ma colère et ma tristesse d’être le témoin de cette tragédie”.

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

1c

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre 472

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES