Israël confirme l’énorme scandale des labos

252

1c

De nouvelles preuves émergent pour suggérer que le variant Delta du COVID constitue une menace très réelle, même pour les patients qui ont déjà été entièrement vaccinés car il y a chez eux une explosion de cas.

Rappelons que dans le nouveau système de dénomination de l’OMS, les variants les plus répandus sont désignés par des lettres grecques. A l’heure actuelle, c’est le variant Delta qui cause le plus de problèmes dans le monde.

Rien qu’en Angleterre, le Premier ministre britannique Boris Johnson à retarder la fin des restrictions COVID-19. Le déconfinement se faisait de manière très lente, suscitant l’irascibilité de nombreux Britanniques. Mais là le virus donne l’occasion aux autorités de justifier une vague de fermetures et de restrictions de voyage dans le monde entier. Dans le même temps, malgré les efforts déployés par Israël pour tenter de supprimer le variant, de nouveaux cas de Delta ont été détectés dans le pays, obligeant les autorités sanitaires israéliennes à envisager des mesures plus radicales.

L’épidémie du variant Delta en Israël s’est propagée à de nombreuses personnes vaccinées, la moitié environ des adultes infectés ayant déjà été totalement vaccinés par le vaccin Pfizer. A mesure que les preuves de la propagation du virus parmi les personnes vaccinées s’accumulent, Pfizer et Moderna seront davantage incités à commercialiser des vaccins de rappel afin de protéger les personnes vulnérables contre le COVID à long terme. Tout cela fait bien partie de l’agenda puisque c’était annoncé et attendu.

Ran Balicer, chef du comité consultatif gouvernemental israélien sur le COVID-19, a déclaré qu’environ 90% des nouvelles infections dans le pays étaient probablement dues au variant Delta. Pour ce dernier, “l’entrée du variant Delta a changé la dynamique de la transmission”.

Les enfants de moins de 16 ans, dont la plupart n’ont pas encore été vaccinés, représentent environ la moitié des nouveaux cas.

Des chiffres affreux dans la lunette d’un globaliste !

Israël a vu le nombre quotidien moyen de nouveaux cas passer de 10 par jour pendant la majeure partie du mois de juin à 200. Cela n’a l’air de rien, mais les responsables de la santé publique disent craindre que ce soit le début d’une nouvelle vague d’infections, ce qui mettrait à mal les efforts du Premier ministre Bennett et de l’ancien Premier ministre Netanyahu pour éradiquer complètement le COVID… comme si telle avait été leur véritable intention…

Autrement dit, tout se passe comme l’ont annoncé les sommités scientifiques anti vaccins sans conflit d’intérêt avec les grand labo ou le Parti communiste chinois. Nous allons donc plonger dans un autre scénario plus dur alors que les autorités françaises s’empressent de supprimer toujours plus de lits dans les hôpitaux selon les consignes des grandes loges maçonniques de Bruxelles…

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

 

1cc

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre 472

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES