Wall Street emmène le monde entier dans un scénario 1929 puissance mille

71

1ccLa Fed a injecté tellement de liquidités fiduciaires à Wall Street que les investisseurs peu chevronnés à la natation monétaires risquent de se noyer. Les impressions ont atteint des niveaux impensables.

Pour le mois qui vient de se terminer, l’encours s’élève à un peu moins de 1 000 milliards de dollars à 992 milliards de dollars. Et tout cet argent provient de 90 contreparties différentes. C’est-à-dire que les entreprises de Wall Street se noient dans l’argent liquide et préfèrent gagner 0,05% de la Fed plutôt que 0,00% sur le marché des pensions tripartites.

Quelle folie ! La Fed imprime 4 milliards de dollars de nouveaux crédits chaque jour, y compris les week-ends, les jours fériés… C’est tellement fou, incroyable et stupide que l’un des principaux colporteurs d’actions de Goldman Sachs, qui travaille au noir comme économiste en chef et tuteur des adeptes keynésiens de la Fed de New York, Jan Hatzius, sort aujourd’hui avec une déclaration qui se veut très rassurante : «c’est transitoire». Tu parles depuis 2008 les chiffres ne cessent de croître…

Lui et ses petits copains qui mènent le monde vers un immense chaos (comme si les lois de la monnaie avaient changé), une crise terrible, disent que la hausse de l’inflation est surtout la conséquence  des perturbations de la chaîne d’approvisionnement et des pénuries sélectives comme les voitures d’occasion. Par conséquent, il ne faut pas s’inquiéter… L’inflation va donc (selon eux) retomber comme un soufflet dès que l’économie se rétablira… une fois que les approvisionnements en semi-conducteurs, produits chinois, voitures d’occasion, chambres d’hôtel avec personnel, etc., fonctionneront. Bref, comme si le monde deviendra comme avant quand l’inflation était sous contrôle. Mais le monde ne sera plus comme avant. Voilà le gros mensonge de ces déséquilibrés. Et nous ne rentrons bien évidemment pas dans la thématique que l’inflation d’avant était complètement manipulée.

De nombreux gestionnaires pensent que ce sera la réalité de demain et donc, ils profitent des taux ultra bas. Ils accumulent les centaines de milliards de dettes pour gérer et placer sur les marchés. Ils ne voient même pas que le frein déflationniste qu’a suscité la mondialisation et les délocalisation en Chine ou ailleurs est terminé.

Décidément, avec ces gens il vaut mieux se préparer à ce qui arrivera inéluctablement.

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

1cc

 

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

Lettre 472

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES