L’ancien vice-président de Pfizer alerte les endormis

91

2a

Le docteur Yeadon, autrefois vice-président de Pfizer, dit des choses qui méritent d’être relayées.

«Il est clair pour moi que, quelle que soit la vérité sur les origines du virus ou sur son existence sous la forme précise qu’on lui prête, certaines choses se sont produites et continuent de se produire.» Il note avec justesse que «des dizaines de pays ont simultanément abandonné leurs plans de préparation à la pandémie pour adopter ce que j’ai appelé les “Huit mensonges du covid19″».

«Ce que presque tous les gouvernements ont dit à leurs citoyens était un ensemble de déclarations absurdes, la plupart d’entre elles étant facilement réfutées en se référant à la littérature publiée et souvent simplement en réfléchissant. Ces déclarations étaient et restent fausses, chacune d’entre elles.»

«Lorsque les politiciens font des déclarations techniques, il n’est pas raisonnable d’attendre d’eux qu’ils sachent si c’est juste ou non. Mais lorsque l’équipe consultative qui guide les réponses politiques est invoquée, comme c’est généralement le cas, des déclarations fausses faites par des personnes ayant un bon niveau de connaissances et d’expérience n’ont pas de meilleure traduction que des mensonges. Ce ne sont pas des “dérapages”, des “erreurs bien intentionnées”, des “erreurs de prudence” ou autres. Il s’agit de tromperies délibérées.»

En ce sens, le docteur Yeadon confirme ce que de plus en plus de gens vont comprendre : il y a une complicité criante entre les politiciens et les médecins impliqués avec Big Pharma. Pourquoi les journalistes invitent-ils des médecins qui ont gagné des millions avec Big Pharma?

D’où son verdict d’expert de ces labo mercantiles peu intéressés à soigner les gens mais cherchant à garder le contrôle des malades pour en tirer le maximum de profits avant leur décès : «Dans tous les pays pour lesquels je dispose d’informations, les communications ont été faites sous la direction de personnes dont le métier est la manipulation psychologique, parfois appelée “PsyOps”, et qui ont utilisé la peur avant toute autre chose.» Tout y est dit.

«Une fois que vous examinez ces déclarations, vous avez toutes les preuves nécessaires pour montrer à une personne réceptive et ouverte d’esprit qu’en effet nous sommes tous confrontés à une situation de forte manipulation

Jugeant la situation excessivement grave, le docteur Yeadon se félicite des témoignages d’experts honnêtes qui abordent des points dangereux des protocoles vaccinaux sur lesquels il n’a donc pas à revenir. «Je suis plus qu’heureux de bénéficier de la diligence des autres sur tous ces sujets émergents et de ne pas investir le temps que je n’ai pas moi-même.» «J’ai peut-être tort de le faire, mais je vise désormais uniquement le grand public. J’ai donné et je continuerai à donner des interviews sur le thème des “Huit mensonges de covid19”.»«on nous a menti à tous, pendant 15 à 18 mois. Tout ce qui a été accompli, c’est la destruction des économies de nombreux pays du G20, le démantèlement des sociétés civiles, des pertes de vie substantielles et évitables (souvent par privation de soins de santé) et un sentiment de peur omniprésent, partout.»

Que de vérités !

Les meneurs de cette terreur sanitaire, on repris les techniques des nazis et des communistes : terroriser. Sans fondement, ils ont SCIEMMENT condamné à mort des victimes de cancers et de nombreuses maladies. Combien de millions de gens furent privés de soins au lieu et place de cette intox ? Tout cette hypocrisie et ces crimes de masses… «des fractions importantes et croissantes de la population se sont vu injecter des vaccins expérimentaux de nouvelle technologie».

Maintenant «Nous entendons parler de l’arrivée imminente des “passeports vaccinaux”, qui n’améliorent pas la sécurité publique mais confèrent à l’Etat une tyrannie totalitaire sur ces personnes. Il n’y a pas d’autre interprétation qui corresponde à tous les faits majeurs que l’objectif est le contrôle via la première base de données d’identité numérique au monde

«Ce qui sera fait avec ce pouvoir, nous ne pouvons pas le savoir.» Si, nous le savons ô combien pertinemment.

Mais «Etant donné qu’il n’y a pas de nécessité ou de justification immunologique pour les troisièmes vaccins et les vaccins ultérieurs (rappels, compléments, variants), le fait qu’ils soient sur le point d’être administrés en masse aux gens devrait déclencher une alarme très forte.» (The Guardian)

C’est tellement évident…

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

2a

2a

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 474

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES