Les ambitions du Kremlin avec son vaccin ne sont pas à la hauteur de ses espoirs

233

 

1bLe Kremlin avait de fortes ambitions sur le plan géopolitique avec la diffusion du vaccin russe dans le monde entier. Mais il y a de plus en plus de retard dans la livraison de Spoutnik V aux acheteurs étrangers qui s’impatientent. Cette semaine, le président guatémaltèque Alejandro Giammattei a déclaré que son pays chercherait à remplacer 8 millions de doses prévues par des fournitures d’autres producteurs d’ici la fin de l’année après des retards dans la réception de sa commande initiale.

«Les pays ayant adopté Spoutnik au milieu d’une ruée mondiale pour obtenir des vaccins signalent de plus en plus de problèmes d’approvisionnement avec le deuxième composant de l’inoculation à deux injections. En Argentine, un conseiller présidentiel a déclaré que les pénuries mettaient le gouvernement en danger car les gens n’étaient pas en mesure de recevoir la deuxième dose dans le délai recommandé de trois mois après la première.»

Le président Vladimir Poutine a présenté Spoutnik aux dirigeants du monde entier dans le cadre d’une ambitieuse campagne du Kremlin visant à présenter la Russie comme un acteur majeur dans le secteur international des vaccins. Mais les difficultés à satisfaire la demande vont reléguer la Russie à un rôle secondaire face à des rivaux comme les Etats-Unis.

Un porte-parole du Russian Direct Investment Fund, le fonds souverain responsable du marketing international de Spoutnik V, a déclaré que le contrat existant avec le Guatemala avait été ajusté à un nouveau calendrier de livraison et non annulé. «Compte tenu de la demande mondiale sans précédent, tous les producteurs de vaccins connaissent des problèmes d’approvisionnement à court terme», a déclaré le représentant du RDIF. Le fonds a refusé de dire s’il visait toujours à vacciner 700 millions de personnes en dehors de la Russie cette année, comme son chef l’avait promis en mars. 

Airfinity, une société d’analyse scientifique basée à Londres, estime que 99 millions de doses ont été délivrées à ce jour, dont plus de la moitié à usage domestique.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré la semaine dernière que les retards dans les approvisionnements internationaux de Spoutnik étaient dus à la nécessité d’intensifier la vaccination nationale alors que les cas augmentaient. Poutine a salué Spoutnik comme le premier vaccin Covid-19 dont l’utilisation a été approuvée, une décision critiquée à l’époque comme prématurée. Cependant, il a surmonté les premières questions sur son efficacité qui ont émergé en raison d’un manque de données, se révélant globalement comparable aux vaccins développés par les géants occidentaux… mais il n’est pas ARNm…

Contrairement aux autres vaccins Covid-19, les deux injections de Spoutnik sont différentes. La production du second s’est avérée difficile à augmenter, selon les acheteurs.

Les retards d’approvisionnement de la deuxième dose ont ralenti le déploiement de Spoutnik V en Inde, selon Erez Israel, directeur général de Dr Reddy’s Laboratories Ltd., autorisé à distribuer le vaccin dans ce pays. 

En Argentine, du fait de la lenteur des approvisionnements de Spoutnik V, le gouvernement a annoncé un accord avec Pfizer pour 20 millions de doses d’ici la fin de l’année. Le Mexique a également signalé des retards.

Au Brésil, les gouverneurs des Etats du nord-est ont déclaré que 1,1 million de doses attendues avaient été retardées par la Russie, selon le journal O Globo. Les deux parties discutent d’un nouveau calendrier de livraison, a indiqué le journal.

Une cargaison de 50 000 doses du deuxième composant est arrivée aux Philippines ce mois-ci, après plusieurs semaines d’attente.

Alors que la Russie s’efforce de respecter ses engagements, le secrétaire d’Etat Antony Blinken a déclaré que les Etats-Unis avaient livré 1,5 million de doses du vaccin Moderna au Tadjikistan, une ancienne république soviétique que la Russie considère comme son arrière-cour stratégique. L’annonce est intervenue alors que le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou arrivait dans la capitale Douchanbé pour des entretiens.

«Spoutnik V est une victoire de la propagande nationale», a déclaré Vasily Vlassov, épidémiologiste à l’Ecole supérieure d’économie de Moscou… (Source: Bloomberg)

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

1b

 

1b

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 474

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES