La secte des Covidiens veut une hécatombe pour instaurer le Quatrième Reich – Partie 2

149

4

Alors que les médias et le gouvernement accusent les non-vaccinés d’être responsables de la maladie des vaccinés, le gouvernement du Royaume-Uni a publié des données montrant clairement que les vaccinés avaient un taux d’hospitalisation et un taux de mortalité beaucoup plus élevés que les non-vaccinés !

Le Dr Bossche, un autre éminent virologue, appelle à l’arrêt de la vaccination de masse et prévient que les variants créées par l’injection de Covid finiront par créer des taux de mortalité plus élevés chez les vaccinés que chez les non-vaccinés.

Le Dr Charles Hoffe, un médecin canadien, a signalé que 62 de ses patients cardiaques présentaient des micro caillots sanguins. Selon lui, ces caillots n’apparaissent pas sur les scanners et ne sont détectés qu’en effectuant un test de Dimer D 4 à 7 jours après une injection de Covid. Selon le Dr Hoffe, les personnes qui deviennent symptomatiques ont une espérance de vie de trois ans. Récemment, d’éminents médecins européens ont co-signé un avis médical d’expert conseillant aux adultes de ne pas se faire vacciner contre le Covid et signalant que les tests sanguins D Dimer révélaient que les micro-caillots de sang (qui n’apparaissent pas sur les scanners) sont fréquents. Ces médecins vont jusqu’à déclarer que si vous faites cette injection de Covid à un enfant, vous commettez un crime.

Le Dr Peter McCullough a rédigé 46 publications évaluées par des pairs sur le COVID-19. Il est considéré comme l’un des experts mondiaux sur le sujet et l’un des chercheurs médicaux les plus cités dans le monde. Il met en garde contre les caillots sanguins et d’autres problèmes telles que les protéines de pointe qui ne peuvent être extraites du corps. Le Dr McCullough demande, lui aussi et instamment, le retrait des vaccins et ajoute qu’ils auraient dû être retiré du marché dès février 2021.

Ajoutons que les taux de mortalité liés au Covid sont presque aussi faibles que ceux de la grippe. Des études montrent régulièrement (encore) que les masques faciaux ne sont pas efficaces pour prévenir la transmission virale et qu’ils sont même nocifs pour la santé et la santé mentale. De nouvelles études démontrent régulièrement que les mesures de confinement n’ont pas réduit la propagation du Covid. Par contre, elles sont responsables de l’augmentation du nombre de suicides, d’overdoses et de décès dus au manque de soins médicaux résultant des mesures de confinement et des masques faciaux… et on ignore les conséquences pour les prochaines années.

Le gouvernement français est donc directement responsable de l’augmentation de ces décès. Il le sait pertinemment et espère s’en sortir en introduisant un Quatrième Reich. Les médias complices sont aussi responsables de ces crimes avec leur campagne de guerre psychologique. Le plus grand crime est sans doute la suppression, par le gouvernement et les médias, de l’Ivermectin, dont les études confirment l’efficacité et dont certains médecins affirment que l’utilisation aurait réduit de 85% les décès dus au Covid.

La liberté médicale est un droit de l’homme. Une défense vigoureuse du Code de Nuremberg est maintenant nécessaire pour prévenir toute nouvelle catastrophe humaine. C’est clairement une violation du Code de Nuremberg que d’imposer ou de contraindre des procédures médicales expérimentales, à des êtres humains.

Mais rares sont ceux qui protestent…

 

2aaaaaDerniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

 

2aaaa

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 475

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES