L’opposition ‘démocratique’: un paravent de l’Oligarchie

229

2aa

Le comportement des responsables républicains face aux manœuvres ourdies par le Parti démocrate contre le peuple américain sous l’administration Biden devient de plus en plus clivant. La classe politique représentant une opposition n’a plus la confiance des citoyens. C’est exactement la même chose en France comme on peut le voir au fil des élections. Cela annonce incontestablement des révoltes dramatiques et un risque de guerre civile.

De plus en plus les gens ont l’impression d’une collusion entre les différents partis politiques pour appliquer un programme sur lequel le politicien n’a plus aucune prise. Il n’est qu’un exécutant au service d’une Oligarchie apatride.

Aux Etats-Unis, cette Oligarchie a choisi Joe Biden pour la représenter et en France ils s’agit d’Emmanuel Macron. Dans les deux cas, des personnalités avec de sérieuses casseroles et des profils psychologiques inquiétants.

Au fil des mois, les gens comprendront à qui revient le vrai leadership, ou qui dirige réellement. Quelques républicains du Congrès américain disent s’opposer aux mesures des démocrates, mais ils ne favorisent nullement des mouvements de contestation. Presque tous les républicains dénoncent la collaboration du gouvernement avec les compagnies aériennes, les écoles et les grandes entreprises pour établir des passeports vaccinaux comme conditions de retour à une vie normale, mais on en reste là !

Tous savent que la santé publique est une excuse pour un contrôle social à long terme. Pourtant, personne n’organise une véritable opposition à ce qui s’appelle une dictature eugénique.

Les démocrates accusent les citoyens opposés à l’immigration massive d’être des racistes, mais les républicains ne disent rien. Aucun politicien républicain n’a promis de demander des comptes à tous les fonctionnaires qui abusent ainsi de leurs concitoyens.

Les politiciens républicains disent s’opposer aux mesures coûtant des milliers de milliards de dollars et qui seront sur le dos des contribuables, mais pourtant près de la moitié des républicains du Sénat ont voté pour approuver le projet de loi sur les «infrastructures» de 1,3 billion de dollars !

Ces républicains peuvent-ils vraiment imaginer représenter l’opposition lors de la prochaine présidentielle de 2024 ? On s’oriente vers une crise politique aux Etats-Unis aussi, partout où l’opposition est devenue collabo d’une oligarchie qui ne veut plus de nation souveraine. Elle veut non seulement dépecer les Etats et détruire l’opposition populaire, mais réduire les populations au moyen de technologies introduites dans de pseudo vaccinations qui aboutiront à un génocide.

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

3

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 475

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES