Les conséquences de la mondialisation pour les Etats-Unis – Partie 6

264

2aa

Voici la dernière partie de cette série. Il est impossible de claquer des doigts pour faire apparaître de nouvelles usines de fabrication aux Etats-Unis. C’est particulièrement vrai aujourd’hui, alors que les institutions bancaires et financières du pays détournent la majeure partie du crédit disponible vers des investissements financiers et diverses formes de spéculation monétaire.

Pourtant, même si le capital d’investissement est disponible, et si l’on trouve des entrepreneurs disposés à le faire, la question se pose : y a-t-il un marché pour ce qui va être produit ? Ces nouvelles entreprises s’avéreront-elles viables et rentables ?

Nous assistons donc à un désastre d’incompétence. Pour reconstruire l’économie, d’immenses projets d’infrastructures nationales doivent être mené à terme dans les domaines de l’énergie, de l’eau et des systèmes de transport avancés; ce, afin de déplacer les matériaux et les produits qui seront construits. Non pas en comblant les nids de poule et en injectant des milliards de dollars dans des éoliennes et des panneaux solaires insignifiants, comme le voudraient Biden et ses alliés du Forum économique mondial, mais en rétablissant les capacités énergétiques du charbon et du gaz naturel, sur la voie de l’hydrogène, du nucléaire et de la fusion comme sources d’énergie. De même, des systèmes ferroviaires avancés pour le transport de passagers et de marchandises doivent être construits à une échelle et pour une durée qui permettent de répondre aux besoins croissants de demain.

Le fait que ces investissements majeurs dans l’infrastructure tendent à être à long terme apporterait stabilité et confiance aux individus ou aux sociétés qui envisagent d’investir dans la création de nouvelles entreprises de fabrication et de leurs chaînes d’approvisionnement nationales. Cette approche englobe tout, des grandes sociétés aux entreprises “start-up”. Si ces projets sont également entrepris avec une certaine forme de directives “Buy in America”, cela apporterait une sécurité supplémentaire à ceux qui veulent y participer.

Mais quelle est la volonté de ceux qui placent les marionnettes politiciennes au pouvoir? Nous venons de voir ce que  cherche à réaliser ce Pouvoir de l’ombre avec les Etats-Unis depuis deux décennies, à partir de la géopolitique: les raisons de l’invasion de l’Afghanistan et le contexte humiliant du retrait américain. C’est extrêmement symbolique d’une volonté de détruire le temple du capitalisme pour lui substituer un autre modèle plus contraignant et terrifiant.

Ce réseau de pouvoir n’a aucune intention de sauver les Etats-Unis de l’immense catastrophe qui se rapproche au fil des jours. Expression de ce drame qui se joue déjà, les manœuvres pour sauver Wall Street qui aspire tout l’argent comme un vampire se nourrissant du sang du peuple américain. 

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

14

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 476

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES