Le mensonge reste la seule arme des tyrans contrôlant l’Amérique

87

2aaa

Le gouvernement argentin a un jour interdit la publication de statistiques indépendantes sur l’inflation. Sous prétexte de lutter contre la “désinformation”, le gouvernement américain pourrait-il faire de même ?

On peut dire aujourd’hui : c’est presque comme si le gouvernement américain prenait des leçons du gouvernement argentin. A l’heure actuelle, il semble que les Etats-Unis n’aient qu’un cycle de retard sur l’Argentine. Et ce ne sont pas seulement les informations économiques qui sont rapportées de manière sélective et déformées – le problème est bien plus vaste que cela.

Aujourd’hui, la raison nous oblige à douter des chiffres du gouvernement américain autant que ceux du gouvernement argentin. Est-ce sans conséquence ?

Pas vraiment ! L’Argentine est perçue par les globalistes comme un trou perdu, alors que le monde entier tourne autour de Washington. Le problème est que les personnes contrôlant actuellement Washington sont des idéologues de type bolchevique, de même nature que les péronistes et les kirchnéristes de Buenos Aires. Ils feront donc aux Etats-Unis exactement ce qui est arrivé à l’Argentine.

C’est tout l’intérêt de la publication de LISO 386-400 et de ce que nous développons dans les derniers numéros de la lettre confidentielle LIESI. Les Eats-Unis sombrent dans un totalitarisme inquiétant, ce qui explique ce que nous voyons en France avec la Macronie et ses séides… tous les autres partis politiques dont les ténors sont quasiment tous vendus à l’Oligarchie de Davos.

Si le gouvernement américain n’a pas encore rendu illégal, en soi, le fait de dire des choses qui vont à l’encontre de l’histoire officielle sur le COVID-19, ses sous-fifres, Facebook et Google, ont rendu presque impossible la diffusion d’autres informations.

Par conséquent, nous ne savons pas ce qui se passe réellement avec la soi-disant pandémie. Les médecins sont activement découragés de discuter des traitements de la maladie. Les seuls palliatifs proposés sont les vaccins, qui, dans la plupart des cas, sont inutiles, semblent inefficaces et sont même dangereux. Mais, en l’absence de statistiques précises – tout est totalement politisé – tout ce que nous avons, ce sont des questions sans réponse.

Là, un cerveau normalement constitué admettra qu’il y a bien une corrélation parfaite entre vaccinés et décès… Sauf si on est un menteur patenté.

2aaa

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

24

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 477

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES