Le mensonge reste la seule arme des tyrans contrôlant l’Amérique

57

2aa

Aujourd’hui, l’inflation arrive au galop, mais les menteurs qui sont parvenus à dynamiter les repères du Monde chrétien avec ce complot sanitaire doivent impérativement cacher la vérité sur cette inflation parce qu’elle va précipiter la fin du système monétaire que nous connaissons depuis 1971.

Les conséquences de l’inflation sont en effet très graves.

Premièrement, l’inflation anéantit les économies du citoyen de la classe moyenne. Il ne faut pas oublier que l’Américain moyen, s’il fait des économies, les fait sous forme de dollars américains. Si ces dollars sont dévalués, cela va appauvrir des millions d’Américains au bas de l’échelle économique.

Sans compter tous les épargnants européens qui perdent chaque année du pouvoir d’achat avec une épargne qui se réduit parce qu’elle ne rapporte rien alors que l’inflation est bien plus importante que les chiffres annoncés.

Si l’inflation est beaucoup plus élevée, surtout dans un environnement de taux d’intérêt artificiellement bas ou supprimés, personne n’épargnera de dollars pour la même raison que les Argentins n’épargnent pas de pesos.

Au lieu de cela, les gens vont redoubler leur consommation, se comportant de plus en plus comme des sauterelles gourmandes et de moins en moins comme des fourmis prudentes. Le résultat sera une pénurie de capital. Beaucoup de devises, mais pas de capital, transformeront progressivement les Etats-Unis en Argentine ou au Venezuela.

L’innovation diminuera. La technologie, qui vit du capital, ralentira. Il en résultera, entre autres, des marchés chaotiques.

Comme les gens ne comprennent pas que le gouvernement et surtout les banques centrales sont la cause de l’inflation, ils exigeront davantage d’intervention et de planification de la part des autorités. Au cours des dernières générations, ils en sont venus à considérer le gouvernement comme une corne d’abondance magique.

Le chaos politique finira donc par accompagner le chaos économique. Il ne nous restera plus qu’à attendre l’arrivée d’un homme fort qui dira : “Ecoutez, les choses sont hors de contrôle. Vous avez besoin de moi pour les reprendre en main.”

Hier, les sociétés secrètes théosophiques avaient trouvé un certain Adolf Hitler pour faire le travail qu’il espéraient suite à l’effondrement monétaire de l’Allemagne.

Qu’en sera t-il demain, à moins que la Providence rappelle au bon peuple ce qui s’est produit en 1917 au Portugal et notamment dans une petite bourgade appelée FATIMA.

 

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

2526

 

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 477

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES