Le projet de Nouvel Ordre Mondial est terminé – Partie 2

96

1ee

Les décisions prises par Pékin et Moscou sont très importantes à propos de l’IRAN. Depuis plus de vingt ans, LIESI a dit que la Troisième Guerre mondiale débuterait à partir d’un conflit impliquant Israël et l’Iran. Quand les tambours de guerre battaient à plein, lors de la présidence Bush, nous avons été à contre-courant en affirmant que cela ne surviendrait pas encore, mais plus tard… quand certains signes seraient là. L’effondrement de tout le bloc occidental nous en rapproche.

Oui, nous approchons de cette échéance et l’ouverture sera faite dans les prochains mois.

La direction sioniste de Jérusalem a fait le nécessaire pour procéder à l’Holocauste d’Israël. Le Premier ministre sioniste est parti, comme par enchantement, tout comme la marxiste Merkel va dégager de la scène après avoir utilisé cette pseudo crise sanitaire pour communiser tout le bloc allemand réunifié.

Mais revenons sur l’Iran. Brièvement, au cours du dernier week-end, l’Iran a été intronisé dans son rôle eurasien légitime. Cette intégration de l’Iran dans le processus eurasien confirme le nouveau paradigme géopolitique et économique mondial.

Vous relèverez que ce processus a été mis sur les rails tout de suite après l’ignominieuse retraite impériale de l’Alliance atlantique en Afghanistan. Au moment même où les talibans prenaient le contrôle de Kaboul, le 15 août, Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité russe, déclarait à son collègue iranien, l’amiral Ali Shamkhani, que “la République islamique allait devenir un membre à part entière de l’OCS”.

C’est fait et quelle belle revanche de Moscou par rapport à ce que l’URSS avait subi de la part de Washington au début des années 1980’…

La Russie et la Chine travaillent ensemble (tout en se détestant). Le président Xi et le président Poutine n’ont que faire des déclarations des politiciens occidentaux. Le Nouvel Ordre Mondial version Davos est terminé.

La Russie et la Chine entendent promouvoir des modèles de gouvernance compatibles avec les conditions nationales.

Dans le même temps, le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, a noté que l’OCS devait faire progresser “le développement d’une macroéconomie régionale”. Cela se reflète dans la volonté de l’OCS de commencer à utiliser les monnaies locales pour les échanges commerciaux, en évitant le dollar américain. Tien-tiens…

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

47

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 478

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES