La finance est à la tête d’un processus qui va annihiler l’Occident – Partie 2

221

2

On aurait pu appeler ce nouvel article : Mammon a toutes les cartes en sa possession. Nous nous sommes expliqués dans l’article publié hier sur Gladio Veritatis. La hausse des prix ne fait que commencer car les destructeurs de la civilisation chrétienne ont clairement la volonté d’accélérer maintenant le processus de délitement. Pour l’instant, ils ont mis en place certaines pièces sur l’échiquier planétaire, mais ils ont soigneusement caché leur stratégie au plus grand nombre.

Dans les prochaines semaines, nous allons assister au déplacement de ces pièces que l’on peut comparer aux chevaux de l’apocalypse. Ces déplacements vont nécessairement écarquiller les yeux de pans de populations complètement endormies par les fréquences et le refus de s’instruire. Nous n’en dirons guère plus sur un site internet public…

Sachez que le temps de l’internet est compté. Mais revenons dans la logique de notre article d’hier.

La véritable motivation derrière les politiques de la Fed a été révélée par un ancien fonctionnaire de la Fed, Andrew Huszar. C’était en 2013.

Ecrivant pour le Wall Street Journal, Huszar confirmait que l’assouplissement quantitatif maintenait les prix des actions à un niveau élevé, et que ce moyen signifiait que les banquiers centraux ne voulaient pas aider les Américains qui luttent toujours contre les conséquences de l’effondrement de 2008.

Les autres bénéficiaires de la Fed sont les politiciens, qui dépensent beaucoup. L’achat, par la Réserve fédérale, de titres de la dette fédérale permet de maintenir les coûts du service de la dette du gouvernement fédéral à un niveau gérable. Idem pour les Etats européens avec la BCE.

C’est pourquoi, malgré la récente suggestion du président Powell selon laquelle la Fed commencera bientôt à “réduire” ses achats de bons du Trésor, il est peu probable que la Fed réduise considérablement ses achats de bons du Trésor ou permette aux taux d’intérêt d’augmenter de manière significative. Par conséquent, ils vont tout faire pour manipuler le processus de contrôle des marchés.

Un autre scandale majeur impliquant la Fed est le refus du Congrès d’adopter le projet de loi Audit the Fed permettant au peuple américain de connaître la vérité sur les opérations de la Fed. Il y a ainsi la volonté de cacher les relations de la Fed avec les gouvernements étrangers et les banques centrales, les opérations de la fenêtre d’escompte de la Fed, les réserves des banques membres, le crédit sur titres, les intérêts sur les dépôts et les transactions sur le marché ouvert. Tout cela doit être caché.

Mais on sait par des sources internes que ce sont des dizaines de milliers de dollars que la Fed a déjà engagée auprès de banques centrales étrangères et de sociétés privées politiquement influentes. Vous devinez alors ce qu’un audit complet pourrait trouver…

 

Derniers articles publiés sur GLADIO VERITATIS

 

51

50

 ABONNEMENT : 15€ / mois    soit 0,50 cents par jour

 

LIESI 478

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES