Le FMI devient un vestige de l’Ancien Monde – Partie 2

172

5

L’effondrement moral du FMI est patent…

N’oublions pas les scandale du dépravé sexuel DSK. Que dire encore de Christine Lagarde, qui a précédé Georgieva et dirige maintenant la Banque centrale européenne ? Elle a été condamnée par un tribunal français pour négligence, pour ne pas avoir annulé un paiement de 285 millions d’euros à l’homme d’affaires Bernard Tapie dans une affaire d’arbitrage alors qu’elle était ministre des Finances de la France.

N’oublions pas l’ancien ministre espagnol de l’Economie Rodrigo de Rato, qui a dirigé le FMI avant Strauss-Kahn : il a été emprisonné pour fraude liée à son rôle de directeur de banque après avoir quitté le fonds.

Ces faits illustrent l’effondrement de cette institution supranationale qui a présidé aussi au niveau système monétaire international d’après guerre, rafistolé en 1971 et qui se meurt tranquillement dans une certaine indifférence générale.
La FMI est connu pour avoir saigné les pays qui se trouvaient dans des situations compliquées. Ce fut le cas dans les crises des années 1990’. Les mesures de saignements et de répression financière ont fait souffrir de nombreuses populations, mais ce régime est considérablement assoupli pour les pays occidentaux qui ont des facilités d’endettement sans aucune répression… Les cadres du FMI sont subitement devenus favorables aux largesses budgétaires et aux politiques monétaires très laxistes. Cette attitude illustre la déchéance de cette institution, autrefois redoutée et devenue profondément raciste.

Autrefois au centre du système financier mondial, le FMI risque d’être écarté par les banques centrales, dont la portée est devenue plus mondiale, même si leurs mandats sont (officiellement) liés à l’inflation domestique et à l’emploi. Lorsque les marchés se sont effondrés au milieu d’une pénurie de dollars, au début de la pandémie, ce n’est pas le FMI qui a apaisé les investisseurs : c’est la Fed, grâce à une utilisation accrue des lignes de swap en dollars. La banque centrale américaine a considérablement augmenté l’offre de dollars aux banques centrales étrangères. Le monde était au bord d’une crise de financement.

Et puis, il fallait bien préparer l’autre crise, celle dans laquelle nous nous situons et qui doit écraser l’ordre monétaire ancien et justifier la nouvelle Normalité monétaire… centrée autour de la répression totalitaire.

Tout se prépare devant nos yeux ! Si le FMI a été réduit dans son intervention et a été mis sur la touche, “la Fed est devenue un léviathan sans égal dans le système économique international“, ont écrit Daniel D. Bradlow de l’Université de Pretoria et Stephen Kim Park de l’Université du Connecticut dans un article l’année dernière. “Il est de plus en plus évident que l’ordre monétaire international tourne désormais autour du dollar américain et de la Fed”. Mais que se passera t-il quand la Fed échouera ? Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. Viendra le temps de la réalisation des prophéties dont nous avons parlé en conclusion de la série de la Lettre des Prophéties 170-192… l’avenir sera limpide pour le lecteur.

 

LP 170-192

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES