L’Empire doute et ses interrogations sont bien tardives – Partie 3

172

5

Il y a une contradiction fondamentale dans le fait de se concentrer sur l’objectif d'”entraver la Chine”, alors qu’il y a le sentiment des Américains d’un déclin impérial accéléré, se traduisant d’ailleurs par des tensions internes.

Qu’en dit, par exemple, Pat Buchanan :

“Après le 11 septembre, Bush a envahi l’Afghanistan et l’Irak. Le président Barack Obama a attaqué la Libye et nous a plongés dans les guerres civiles syrienne et yéménite. Ainsi, en vingt ans, nous avons été responsables de la mort de centaines de milliers de personnes et avons chassé des centaines de milliers d’autres de leurs maisons et de leurs pays.

Les Américains sont-ils vraiment aussi inconscients ?… Beaucoup de ces peuples veulent que nous quittions leurs pays pour la même raison que les Américains des 18e et 19ème siècles voulaient que les Français, les Britanniques et les Espagnols quittent notre pays et notre hémisphère”.

Contrairement aux générations précédentes, nos divisions du 21e siècle sont beaucoup plus larges – pas seulement économiques et politiques, mais sociales, morales, culturelles et raciales. L’avortement, le mariage homosexuel et les droits des transsexuels nous divisent. Le socialisme et le capitalisme nous divisent. L’action positive, Black Lives Matter, la criminalité urbaine, la violence armée et la théorie critique des races nous divisent. Les allégations de privilège blanc et de suprématie blanche, et les demandes pour que l’égalité des chances cède la place à l’équité des récompenses, nous divisent. Dans la pandémie de COVID-19, le port de masques et les mandats de vaccination nous divisent”.

Partant de là, des politiciens américains concluent : cette lutte contre la Chine a-t-elle un sens ?

L’Amérique, dont le système économique et financier est aujourd’hui très précaire, peut-elle se permettre d’acculer la Chine à une situation économique défavorable ?

L’Amérique, qui a délocalisé une grande partie de sa capacité de production en Chine, pour un profit à court terme, peut-elle se permettre de se découpler de la Chine ?

Les chefs d’entreprise américains partagent-ils vraiment l’opinion selon laquelle la consolidation (inévitable) du pouvoir économique en Asie met en péril la prospérité américaine, et que cette consolidation ferait voler en éclats l’ordre impérial basé sur le dollar ? C’est possible.

Il y a au-delà une évidence pour LIESI : l’Amérique a peur et les hommes du Parti communiste chinois l’ont bien compris.

 

LP 170-192

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES