La face cachée de l’Histoire – N°19

102

Le chef d’école de la Gnose, qui naquit dans le milieu judéo-chrétien, dont parlent les Actes des Apôtres, fut sans aucun doute Simon le Magicien, de Samarie, créateur d’une théologie initiatique, d’une école clandestine qui se perpétua pendant plus de trois siècles. Sa théologie tirait son origine de l’Ecriture Sainte de la Synagogue, des premiers textes de l’Eglise naissante et des propositions philosophiques de Platon et de Philon. C’était une construction intellectuelle qui s’intégrait à la magie et à la contemplation mystique, qui -évidemment- n’avait rien à voir avec celle inspirée par Dieu.. (source)