Vers une explosion des factures de chauffage aux Etats-Unis cet hiver

115

5

Le coût moyen du chauffage pour un ménage américain devrait connaître une augmentation à deux chiffres cet hiver, selon l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA) qui vient de publier ses perspectives d’octobre sur les carburants d’hiver.

Les prix de l’énergie au détail devraient approcher des “sommets pluriannuels” en raison des changements de l’offre et de la demande à la suite de la gestion de la pandémie, ainsi que d’un hiver plus froid à venir.

Les hausses de coûts prévues concernent le propane (54%), le mazout (43%), le gaz naturel (30%) et l’électricité (6%). Comme la consommation de gaz naturel devrait augmenter de 3% cet hiver, les ménages devraient dépenser 746 $ cet hiver, contre 573 $ l’hiver précédent…

L’augmentation des coûts de chauffage au gaz naturel varie, bien évidemment, selon les régions : le Midwest des Etats-Unis étant en tête de la hausse des prix avec une augmentation de 45% par rapport à l’hiver précédent, tandis que le Nord-Est s’attend à une augmentation de 14%. Pour information : près de la moitié des ménages américains utilisent le gaz naturel comme principale source de chauffage. Les ménages qui ont recours au fioul domestique au cours de l’hiver dépenseront 1 734 dollars, contre 1 212 dollars l’année précédente.

La hausse prévue du prix du pétrole brut Brent cet hiver reflète principalement une baisse des stocks mondiaux de pétrole.

 

Avis de l’Administration américaine d’information sur l’énergie

Les maisons des régions du nord-est seront plus touchées par la hausse des prix, dans la mesure où près d’une maison sur cinq dépend du mazout comme principale source de chauffage.

“La hausse du prix du pétrole brut Brent prévue cet hiver reflète principalement une baisse des stocks mondiaux de pétrole par rapport à l’hiver dernier, en raison de la demande mondiale de pétrole qui a augmenté dans un contexte de limitation de la production des pays de l’OPEP+ [Organisation des exportateurs de pétrole]”, peut-on lire dans les perspectives de l’EIA.

Si la plupart des ménages utilisent couramment l’électricité pour se chauffer, 41% d’entre eux utilisent des pompes à chaleur ou des appareils de chauffage électriques comme principale source de chauffage.

Ces foyers doivent s’attendre à dépenser 1 268 $ cet hiver, contre 1196 $ l’année précédente. Cette projection tient compte d’une augmentation de 3% de la demande d’électricité résidentielle, du fait qu’un plus grand nombre d’Américains travaillent à domicile; du fait d’un hiver plus froid et d’une hausse du coût des combustibles pour la production d’électricité.

“Au cours des sept premiers mois de cette année, le coût du gaz naturel livré aux producteurs d’électricité américains était en moyenne de 4,97 $/MMBtu, soit plus du double du coût moyen en 2020”, peut-on lire encore dans les perspectives de l’EIA.

Les 5% de foyers américains qui utilisent le propane comme principal moyen de chauffage peuvent s’attendre à une forte augmentation. Les résidents du Midwest devraient dépenser en moyenne 1 805 $ cet hiver, en raison de la hausse des prix du propane et d’une augmentation de 2% de la consommation. Les prix du propane sont à leur plus haut niveau depuis février 2014 en raison de l’augmentation de la demande mondiale, de la production américaine de propane relativement stable et de l’offre limitée de pétrole des pays de l’OPEP.

Bien évidemment, la hausse estimée de la consommation d’énergie projetée par l’EIA peut varier en fonction des conditions météorologiques pendant la saison hivernale 2021-22…

 

LIESI 480

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES