Les démocrates veulent flinguer l’économie

75

3

Certains commencent à se réveiller au Congrès américain. On sait que les membres de cet hémicycle ont tellement d’argent qu’ils ignorent ce que signifie vivre dans le monde réel, mais des élus américains républicains ont vivement dénoncé la politique économique de Joe Biden qui, selon eux, va alimenter une forte inflation à long terme. Elle est déjà là !

Alors que deux gigantesques plans d’investissement sont en discussion au Congrès et pourraient être prochainement adoptés, l’opposition estime que l’argent déversé dans l’économie par l’administration démocrate a déjà contribué à la hausse des prix.

“L’inflation submerge le pays (…) qui est inondé d’argent”, a dénoncé le chef des républicains au Sénat Mitch McConnell, lors d’une conférence de presse au Congrès, en référence au plan d’aide de 1.900 milliards de dollars que les démocrates avaient déjà voté au printemps. “La dernière chose que nous devons faire est d’ajouter une nouvelle frénésie de taxes et de dépenses”, a-t-il ajouté.

Actuellement, la majorité démocrate se hâte de trouver un accord sur les plans d’investissement du président Joe Biden, avant que ce dernier ne s’envole pour plusieurs rencontres : la réunion du G20 à Rome (Italie), puis la COP26, la grande conférence internationale sur le climat, à Glasgow (Ecosse)…

“Je pense que la seule chose qui inquiète le peuple américain n’est pas ce qui se passe à Glasgow mais ce qui arrive aux prix de l’essence”, a renchéri le sénateur John Thune. “Cette année, Noël et Thanksgiving vont être beaucoup plus difficiles (…) car les prix augmentent pour tout, de l’épicerie à l’essence”, s’est inquiété un autre élu à la Chambre, Bill Johnson.

Il est à craindre que tout cela ne soit que du théâtre car les membres du Congrès reçoivent tellement d’argent des groupes de l’Oligarchie qu’ils restent aux ordres. Cela dit, d’aucuns ont sans doute perçu la gravité des temps qui s’annoncent. Il y a en effet certains commentaire peu habituels de la part de grands patrons de la macro-économie très inquiets de ce que pourrait être 2022.. qui sera une année électorale avec les élections de mi-mandat.

 

LIESI 480

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES