La faillite d’Evergrande serait-elle cachée?

173

3

Certains pensent qu’Evergrande est déjà en faillite, mais que les médias occidentaux, complices de la direction communiste de la Chine dans le mensonge et aussi dans une volonté d’effondrement de l’Occident, cherchent à cacher cette perspective.

Un communiqué de presse en anglais en provenance de Berlin et publié par DMSA (Deutsche Markt Screening Agentur GmbH) révèle que les investisseurs internationaux à eux seuls ont investi environ 23,67 milliards USD dans 23 obligations et trois prêts importants du promoteur immobilier chinois défaillant.

«Parmi les investisseurs institutionnels déjà connus se trouvent des adresses aussi connues que Fidelity, Blackrock, UBS, Ashmore Group, Prudential, HSBC, Pictet, Vontobel, BNP et Allianz», explique le rapport.

«Dans le même temps, a ajouté le Dr Marco Metzler (un ancien analyste de Fitch) nous sommes loin d’avoir connaissance de tous les investisseurs internationaux. Seulement 148 investisseurs ayant des obligations (comme les sociétés de fonds, qui ont investi un total de 3,44 $. Milliards) sont connus. Il pourrait donc encore y avoir des surprises négatives.

Selon Stan Szymanski du blog Encouraging Angels, il y a probablement beaucoup plus de banques et de non-banques ayant une exposition à Evergrande, d’où les reportages trompeurs des médias sur les sociétés.

La liste fournie par le Dr Metzler n’est qu’un début, dit-il – elle n’est pas exhaustive. De nombreux autres noms apparaîtront, prévient-il, avec peut-être de nombreux autres passifs qui seront bientôt révélés.

“… nous avons signalé hier que Fantasia Holdings avait 150 millions de dollars d’obligations qui ne semblent pas avoir été signalées dans ses états financiers”, écrit Szymanski. «Evergrande se trouverait-il également en possession de titres qu’il n’a pas divulgués aux marchés ?»

Alors qu’Evergrande prétend avoir effectué un récent paiement d’intérêts de 83,5 millions de dollars juste à temps avec un jour restant, la réalité est que l’entreprise est plus que probablement déjà en faillite et ne dit pas la vérité. Les créanciers, ajoute un communiqué, n’ont pas encore reçu ce prétendu paiement, ce qui suggère que l’entreprise est peut-être déjà en faillite. Même si des intérêts ont été payés, cela ne représenterait qu’«un report de l’insolvabilité», préviennent-ils. Attendons ce qui doit normalement être payé à l’échéance du 10 novembre.

Si la théorie selon laquelle Evergrande est déjà sous l’eau s’avère vraie, alors une telle révélation aurait le potentiel de provoquer «une perturbation extrême du système financier mondial – avec des faillites d’acteurs qui sont toujours considérés comme solides aujourd’hui».

«Un tsunami vient de l’Est», prévient Szymanski…

 

LIESI 480

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES