L’ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer annonce une hécatombe à cause des vaccins

120

5

Par Paul Craig Roberts – « Je pense qu’il est très probable que la prochaine phase impliquera des décès [dus au “vaccin” Covid] à une échelle qui éclipsera les allégations de “décès dus au covid-19” à ce jour. »Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer.

Rien ne prouve que les “vaccins” Covid de Big Pharma soient efficaces ni qu’ils soient sûrs. En fait, tout indique le contraire. Les “vaccins” ont été utilisés à la hâte, avant même d’avoir été testés ou approuvés, sur la base de mensonges selon lesquels une pandémie mortelle se préparait, pour laquelle il n’existait aucun remède.

Ces mensonges ont été rapidement démasqués. A l’exception des personnes atteintes de maladies graves et qui n’étaient pas traitées, le Covid avait un faible taux de mortalité. Les médecins ont rapidement découvert que le HCQ et l’Ivermectine étaient à la fois préventifs et curatifs, mais le corps médical et les journalistes se sont joints à Big Pharma et à Fauci pour étouffer l’information. [Comment ne pas y voir une intention purement criminelle ? On sait bien qu’il y a un remède mais vous empêchez les patients d’en bénéficier – et on ne se gêne pas pour faire brûler des usines… Ndlr]

Le grand nombre de cas présumés de Covid a été fabriqué par l’utilisation du test PCR exécuté intentionnellement à des cycles élevés connus pour produire principalement des faux positifs.

La peur qui a été orchestrée a préparé des personnes effrayées et crédules pour le “vaccin”. Mais aujourd’hui, les résultats du “vaccin” sont connus. Voici les faits connus :

Les vaccins ne protègent pas. D’où l’apparition des rappels et le protocole selon lequel les vaccinés doivent continuer à porter des masques.

Le “vaccin” est associé à un taux élevé de décès et de blessures, des taux bien plus élevés que les taux associés aux vaccins et aux médicaments dont l’utilisation a été arrêtée.

Les personnes vaccinées propagent le virus plus facilement que les personnes non vaccinées.

La majorité des patients hospitalisés pour le Covid sont des personnes vaccinées et des personnes souffrant de réactions indésirables au “vaccin”.

Le “vaccin” altère de façon permanente votre immunité naturelle.

Les décès et les blessures augmentent avec le taux de vaccination. Plus le pourcentage de la population vaccinée est élevé, plus la surmortalité est importante.

Le covid attaque les personnes âgées avec des comorbidités qui ne sont pas traitées ; le vaccin attaque les jeunes. L’armée américaine est composée principalement de jeunes, alors pourquoi les militaires sont-ils forcés d’être vaccinés avec une substance mortelle ?

 

Tout cela pue à plein nez le complot et c’est un terme bien faible pour traduire ce que le politicien américain évoque en faisant référence à des pointures. C’est tellement énorme et l’aveuglement des foules si incompréhensible, que l’avenir laisse présager un profond durcissement des conditions d’exercice de pouvoir de la part de ceux qui décident derrière les acteurs connus comme Gates et Cie. Eux ne sont que les idiots utiles, idem avec les guignols de la politique.

.

 

LIESI 481

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES